MENU

L’attaque drummondvilloise inarrêtable

Non seulement les Voltigeurs ont signé un sixième gain consécutif dimanche après-midi en l’emportant facilement 10-3 contre l’Armada de Blainville-Boisbriand, mais plus impressionnant encore, la troupe de Steve Hartley a également prolongé sa séquence de parties avec au moins six buts marqués à six.

Depuis le 18 novembre, les Rouges ont ainsi mené la vie dure aux gardiens adverses, marquant à 43 reprises.

Alors que Nicolas Guay a rapidement provoqué une pluie de toutous sur la patinoire, Xavier Simoneau et Maxime Comtois ont ensuite ajouté chacun un but en désavantage numérique pour donner à leur équipe une belle marge de manœuvre.

«Deux buts sur le même désavantage numérique, c’est certain que ça fait mal à l’adversaire. On est tellement rapide. On crée des revirements avec nos bâtons de façon exceptionnelle. On est toujours sur la rondelle», a commenté l’entraineur-chef, qui a vu son équipe marquer 16 fois cette année dans de telles circonstances.

Au chapitre individuel, notons les cinq points de Joe Veleno (1-4), les quatre de Gregor MacLeod (3-1) et les trois de Dawson Mercer (2-1).

Avec l’arrivée de Maxime Comtois dans l’alignement, plusieurs belles combinaisons sont disponibles pour Hartley.

«On ne voulait pas tout changer avec l’arrivée de Max. Mercer joue bien avec Lauzon, par exemple. Max avait été tellement bon en présaison avec Xavier (qu’on les a replacés ensemble). Il ne faut pas se le cacher, on a 11 attaquants dans l’alignement qui peuvent apporter de l’offensive», a-t-il relaté, sans oublier le duo Veleno et MacLeod qui fait de véritables ravages.

Rappelons que depuis quelques matchs, l’entraineur-chef Steve Hartley présente régulièrement un alignement contenant 11 attaquants et sept défenseurs.

«Avec nos sept défenseurs de calibre LHJMQ, c’est dur de faire sauter un tour à un gars comme Oliver Turan. Quand il  ne joue pas, ça ne veut pas dire qu’on n’est pas satisfait, c’est plus qu’on veut faire jouer nos jeunes attaquants. À l’avenir, c’est certain qu’on va voir souvent un alignement de 11-7», a-t-il ajouté.

Finalement, Olivier Rodrigue a signé un onzième gain de suite avec cette victoire drummondvilloise.

«Depuis le fameux match à Rouyn-Noranda, Olivier est un élément important pour nous. Quand on n’est pas à notre meilleur, il nous donne de gros arrêts pour nous mettre en marche. C’est surtout dans ces moments-là qu’il fait la grosse différence», croit l’entraineur-chef.

Le prochain match aura lieu mercredi soir à Drummondville, alors qu’Alexis Lafrenière et l’Océanic de Rimouski seront de passage.

plus de nouvelles
Voltigeurs 11, Cataractes 1 : Une deuxième période explosive
Il y a 21 heures
Diaporama du match du 5 novembre face à l'Océanic de Rimouski
Il y a 2 jours
L’Océanic freine les Voltigeurs
Il y a 5 jours
4:04
Nos Voeux de Noël
Il y a 5 jours
Gregor MacLeod des Voltigeurs est le Joueur de la semaine dans la LCH
Il y a 6 jours
Diaporama du match du 2 décembre face à l'Armada de Blainville-Boisbriand
Il y a 7 jours