MENU

Le dernier mot au Drakkar

Dans une rencontre serrée du début à la fin, les Voltigeurs se sont finalement inclinés par la marque de 3-2, mercredi soir, devant les 3219 spectateurs réunis au Centre Marcel-Dionne.

À égalité 2-2 après deux périodes, un but de Yaroslav Alexeyev a tranché le débat en troisième période, même si la troupe pilotée par Steve Hartley a montré les dents par la suite pour revenir dans la rencontre.

«Dans les deux premières périodes, on a joué devant leurs défenseurs. On l’a vu en troisième, on a fait une meilleure job en les pourchassant. On ne s’était pas servi de notre vitesse», a mentionné Hartley après la partie.

«Plus ça va avancer, plus les matchs vont être serrés. Il faut être capable de manufacturer de l’offensive, sans que ce soit toujours des passes directement sur la palette. Il faut mettre du trafic devant le gardien et aller chercher des retours», a-t-il poursuivi.

Ce dernier a également vu ses protégés échouer lors d’un cinq contre trois en deuxième période, qui aurait pu procurer un but important pour les Drummondvillois.

«Comme le dicton le dit, quand tu ne marques pas à cinq contre trois, tu ne mérites pas de gagner. Ça aurait pu être le but qui a fait la différence, mais on a trop joué en périphérie et malheureusement ça n’a pas fonctionné», a-t-il lancé.

Les Voltigeurs ont dû se passer du défenseur Nicolas Beaudin pendant plus de la moitié de la rencontre, lui qui a essuyé une mise en échec à la tête en début de deuxième période.

Le gardien de but Olivier Rodrigue a également cédé son poste avant la fin de la partie, alors qu’il a éprouvé un malaise lors d’un déplacement en troisième période. Il a par la suite quitté la partie après le troisième filet des visiteurs.

Les deux joueurs passeront des tests jeudi pour en savoir plus sur l’étendue de leur blessure respective.

Drouin saisit sa chance

Laissé de côté la plupart du temps depuis qu’il a officiellement rejoint l’équipe en janvier, Charles-Édouard Drouin continue d’impressionner. Complétant un trio avec Dawson Mercer et Félix Lauzon, le numéro 47 a ajouté un but et une passe à sa fiche contre le Drakkar.

«Les joueurs décident qui a un peu plus du gâteau, a imagé Hartley. Un jeune comme Drouin, qui a été à l’écart plusieurs semaines sans jouer, venait tous les jours ici, ne disait pas un mot et s’entrainait avec les réservistes. Il a saisi son opportunité», a confirmé l’entraineur-chef.

Après avoir récolté deux mentions d’aide face à Chicoutimi le 24 février dernier, le petit attaquant semble maintenant indélogeable au sein de l’alignement, récoltant quatre autres points dans les quatre parties suivantes.

«Il va être dur à sortir du line-up. Pourquoi? Il travaille, il est fougueux, il compétitionne et il a des attributs offensifs, qu’on savait qu’il avait, et il prend confiance», a renchéri Hartley.

Les Huskies à la chasse au record

Visiteurs lors du prochain match vendredi, les Huskies de Rouyn-Noranda auront la chance de battre le record de 25 victoires d’affilés qu’ils ont égalé mercredi soir à Shawinigan.

«On espérait un alignement complet… On fait face à de l’adversité. Il y a des gars qui vont avoir une opportunité. C’est à eux de saisir leur chance», a lancé le coach.

Quant aux adversaires, Hartley espère voir son équipe jouer le même genre de partie que lors de la dernière visite des Huskies, en janvier dernier.

«C’est une équipe extrêmement bien structurée, avec de la profondeur partout. Ils jouent la game simple, pour gagner. Il faut laisser le match venir à nous, il ne faut pas sortir de notre identité. C’est du hockey de séries et je suis confiant qu’on peut le faire», a-t-il terminé.

Fil du match

Un puissant tir dans la lucarne d’Ethan Crossman a permis au Drakkar de prendre l’avance à mi-chemin en première période.

La réplique des Rouges s’est produite via l’avantage numérique. Charles-Édouard Drouin a inscrit son deuxième de la saison avec un bon tir sur réception dans la partie supérieure du filet.

Avec moins de trois minutes à écouler au premier engagement, les Drummondvillois ont pris les devants 2-1, lorsque Félix Lauzon a pris son propre retour de lancer, logeant la rondelle au-dessus de l’épaule du gardien Alex D’Orio.

Après avoir créé l’égalité en deuxième période, Samuel L’Italien a repéré Yaroslav Alexeyev lors d’un deux contre un en troisième engagement et ce dernier a inscrit le but de la victoire.

plus de nouvelles
Équipe de la semaine LHJMQ – Semaine 25
Il y a 10 heures
Horaire de la première ronde face aux Olympiques de Gatineau
Il y a 2 jours
Une dernière victoire avant les séries
Il y a 2 jours
TOP 50 de la LHJMQ : Les positions 30 à 21
Il y a 3 jours
TOP 50 de la LHJMQ : Les positions 30 à 21
Il y a 5 jours
Les Voltigeurs signent une 50e victoire face aux Olympiques
Il y a 1 semaine