MENU

Les Voltigeurs s’imposent 8 à 1 sur le Phoenix

Après une séquence de cinq parties loin du Centre Marcel-Dionne, dont trois dans les Maritimes, les Voltigeurs ont une fois de plus explosé offensivement mercredi soir, disposant du Phoenix de Sherbrooke par la marque de 8-1.

«Quand tu reviens d’un long voyage, c’est possible d’être un peu down en partant et on voulait éviter ça. Je trouve qu’on avait dominé à cinq contre cinq nos matchs là-bas et on a continué à le faire aujourd’hui. J’ai aussi aimé comment on a géré notre match en troisième, sans rien donner à l’adversaire», a exposé l’entraineur-chef Steve Hartley après la rencontre.

En offensive, le trio de Maxime Comtois (3-1), Nicolas Guay (1-3) et Xavier Simoneau (0-3) a particulièrement sonné la charge. Comtois a notamment hérité de la première étoile de la partie.

«Maxime a été excellent. Quand il se sert de son physique et de sa vitesse, c’est un homme parmi les enfants. Il a mis la barre haute, il doit juste être constant là-dedans. Je crois que c’est ce qu’Anaheim veut voir aussi», a-t-il déclaré au sujet du numéro 44.

Sollicité à 24 reprises durant la rencontre, Olivier Rodrigue a souvent réalisé un arrêt important alors que le danger se faisait sentir en territoire défensif.

«Il a continué là où il a laissé à Charlottetown (jeu blanc). Ça augure bien pour la suite de le voir aussi gros et en confiance devant son filet. Il a calmé le jeu dans notre zone et il a fait de gros arrêts à 2-1. C’est ensuite qu’on a pu aller chercher les troisième et quatrième pour mettre la rencontre hors de portée», a analysé le pilote drummondvillois.

Alors que le mois de février est déjà bien entamé, l’odeur des séries commence de plus en plus à se faire sentir à Drummondville. C’est pourquoi les dirigeants comptent utiliser tous les matchs restants pour finaliser la préparation de l’équipe.

«On s’est donné les 12 parties de février pour se préparer pour la dernière ligne droite. Il n’y a que huit matchs en mars, c’est donc important de peaufiner les petits détails et de jouer de la bonne façon», croit Hartley.

Fil du match

Si le premier lancer au but des Rouges a dû attendre six minutes, l’attente en a valu la peine. En moins de deux minutes, les deux premiers lancers drummondvillois, gracieuseté de Maxime Comtois, se sont retrouvés derrière le gardien Dakota Lund-Cornish.

Les visiteurs ont répliqué par la suite, lorsque Nathael Roy a fait dévier une passe au vol, derrière Olivier Rodrigue.

Lors de la dernière minute de jeu de la période, un défenseur sherbrookois voulant dégager le devant du filet a plutôt envoyé la rondelle dans les patins de Brandon Skubel avant que celle-ci ne pénètre dans le filet pour faire 3-1.

En deuxième engagement, Maxime Comtois n’a pas perdu de temps pour inscrire son tour du chapeau, marquant à la suite d’une belle passe de Nicolas Guay dans l’enclave.

En milieu de période, Pierre-Olivier Joseph a débordé la défensive adverse, avant de battre Lund-Cornish, inscrivant ainsi son premier but dans l’uniforme drummondvillois.

Lors du dernier tiers, Comtois a gagné la rondelle lors d’une poursuite avec un défenseur adverse, avant de remettre à Gregor MacLeod qui a porté la marque à 6-1.

Lors d’une supériorité à cinq contre trois, Pavel Koltygin en a ajouté une couche, en complétant un beau jeu amorcé par Xavier Simoneau et Joseph.

Nicolas Guay a finalement mis un terme au calvaire des visiteurs avec le huitième but de la rencontre, marqué tout juste après une autre supériorité numérique.

plus de nouvelles
Diaporama du match du 13 février contre le Phoenix de Sherbrooke
Il y a 21 heures
Écrasante victoire de Drummondville! Phoenix 1 Voltigeurs 8
Il y a 2 jours
Journées de la Persévérance Scolaire - Drummondville
Il y a 2 jours
1:56
Match spécial pour le prévention du suicide et la santé mentale
Il y a 3 jours
Voyez le 5e épisode de la série télé Voltigeurs.tv
Il y a 4 jours
Équipe de la semaine LHJMQ – Semaine 18
il y a 3 semaines