MENU

Une victoire et un record d’équipe égalé contre le Titan

Face au pauvre Titan d’Acadie-Bathurst, les Voltigeurs ont égalé un record d’équipe pour le moins de lancers accordés dans un match avec neuf, dans une victoire de 6-0, vendredi soir, au Centre Marcel-Dionne.

Le total de neuf lancers est le troisième plus haut total enregistré dans l’histoire de la LHJMQ, à égalité avec plusieurs autres formations, dont l’édition 2009-2010 des Voltigeurs. Les Cataractes de Shawinigan de la saison 2000-2001 occupe seul le deuxième rang de l’histoire avec huit lancers reçus. Le record est établi à sept tirs accordés et il appartient aux Olympiques de Hull de 1987-1988.

«On a eu du succès en contrôle de rondelle. De A à Z, on a contrôlé le match. Je nous ai trouvé tellement bons pour tuer des jeux en zone neutre. Les replis étaient excellents de la part des attaquants. C’est ce qu’on a besoin tous les soirs», a indiqué Steve Hartley, qui avait mentionné jeudi vouloir que cette facette de jeu s’améliore.

Peu occupé durant la rencontre, le nouveau venu Anthony Morrone a récolté le blanchissage, dans ce qui est la 1200e victoire dans l’histoire de l’équipe.

«Ce n’est pas évident quand tu reçois peu de lancers. Tu dois rester concentré. Surtout en troisième période, il a fait deux ou trois bons arrêts pour sauvegarder son blanchissage», a ajouté l’entraineur-chef.

Les unités spéciales n’étant pas très occupées lors de la rencontre, Hartley a par ailleurs été en mesure de faire jouer tous ses joueurs souvent, ce qui est certainement apprécié alors que l’équipe traverse une séquence de trois parties en trois jours.

«On a joué à sept défenseurs ce soir. En tout, je crois qu’il y a juste un gars qui a joué plus que 20 minutes. Ça nous permet de faire jouer tout le monde… C’est une bonne chose, notre niveau d’énergie va être bon demain», a-t-il poursuivi.

Parmi les défenseurs qui étaient habillés ce soir, la recrue Kaylen Gauthier, le fils de l’ex Voltigeurs Denis, a effectué ses premiers coups de patins dans l’uniforme drummondvillois, étant même sur la patinoire pour la mise au jeu initiale.

«J’ai aimé sa performance. C’est un jeune homme mature, calme. Il a démontré extrêmement de maturité et il a fait quelques bons jeux. Il a gardé son jeu simple et il a connu du succès», a exposé Hartley.

Veleno en renfort

Préférant renouer avec l’action dès ce soir, Joe Veleno a célébré son retour à Drummondville avec trois passes contre le Titan.

«Je me sens bien. J’ai vu que l’équipe a commencé 2019 du bon pied et je suis content de revenir les aider», a mentionné celui qui portait le numéro 9 avec Équipe Canada junior.

Si le tournoi ne s’est pas terminé comme prévu pour ses compatriotes et lui, il affirme avoir beaucoup appris durant son séjour à Vancouver.

«C’est de l’expérience que je ramène ici. J’ai aussi appris à accepter mon rôle. J’ai vécu de l’adversité que je n’avais jamais vécue auparavant. Il y a des chances que ça puisse encore arriver dans ma carrière et je vais être prêt à ce moment-là», a souligné Veleno.

Ce dernier s’est également porté à la défense de son coéquipier chez les Voltigeurs et avec la formation canadienne junior, Maxime Comtois, au sujet des propos haineux dont il a fait l’objet sur les médias sociaux.

«Tout le monde qui connait le hockey c’est que ce n’est pas de sa faute. Ça arrive à tout le monde de rater un lancer de punition. Il a été incroyable pour nous durant le tournoi. Il était capitaine pour une raison. Je ne pense pas qu’il va se concentrer sur ce que les autres ont à dire sur lui», a raisonné l’espoir des Red Wings de Détroit.

Fil du match

Après une première sans buts dans laquelle les Voltigeurs ont tiré à 18 reprises, Gregor MacLeod a décoché un boulet de canon dans la partie supérieure pour donner l’avance à son équipe au tout début du second engagement.

En milieu de période, Brandon Skubel a profité de l’écran créé par deux joueurs du Titan pour battre le gardien Tyriq Outen.

Dans la dernière minute de jeu de la période, Nicolas Guay repère Cédric Desruisseaux sur un deux contre un. Ce dernier ne manque pas sa chance et fait 3-0.

Lors de la première minute du dernier tiers, Skubel accepte la belle passe de Joe Veleno pour inscrire son deuxième de la soirée.

En milieu de période, Guay a ajouté le cinquième but drummondvillois lors d’une supériorité numérique.

Puis, Nicolas Beaudin a dirigé un tir voilé qui a trouvé le fond du filet pour faire 6-0.

plus de nouvelles
Diaporama du match du 17 janvier 2019 face aux Sea Dogs de Saint John
Il y a 1 jour
Diaporama du match du 15 janvier 2019 face aux Tigres de Victoriaville
Il y a 1 jour
Diaporama du match du 13 janvier 2019 face aux Remparts de Québec
Il y a 1 jour
Veleno encore dominant! Voltigeurs 6 Phoenix 1
Il y a 1 jour
Les Voltigeurs ne font qu’une bouchée des Sea Dogs
Il y a 4 jours
Olivier Rodrigue, gardien le plus victorieux de l’histoire des Voltigeurs
Il y a 6 jours