MENU

Brodeur effectue 53 arrêts : «Un gros point»

 

Comme son célèbre père l’a fait si souvent durant sa carrière, Anthony Brodeur a offert une brillante performance devant son filet, jeudi soir, à Halifax. Les Voltigeurs ont néanmoins dû rendre les armes 3-2 en fusillade devant les Mooseheads.

Disputant un deuxième match en autant de soirs dans les Maritimes, les Drummondvillois ont été largement dominés, accordant 55 lancers aux locaux. Devant ce bombardement en règle, Brodeur a été intraitable. Le gardien de 19 ans a réalisé un sommet personnel avec 53 arrêts, dont 32 consécutifs en troisième période et en prolongation, héritant ainsi de la première étoile de la soirée.

Pendant que le fils de Martin Brodeur multipliait les miracles devant son filet, ses coéquipiers ne dirigeaient que 20 rondelles vers le gardien recrue Kevin Resop.

«Dans les circonstances, on est allé chercher un gros point. On a fait deux longs voyages en autobus dans les derniers jours. En plus, on a quelques gars qui combattent la grippe, dont Michael Carcone qui n’a presque pas joué. On n’avait donc pas beaucoup d’énergie sur la patinoire. Certains gars n’avaient pas de jambes. On s’est surtout concentrés à bien jouer défensivement pour s’assurer d’obtenir un point», a commenté l’entraîneur-chef Martin Raymond lors d’un entretien téléphonique.

En prolongation, les Voltigeurs ont été dominés 9-0 au chapitre des lancers. En tirs de barrage, Brodeur a finalement cédé deux fois en cinq occasions.

«Brodeur nous a permis d’arracher ce point important dans la course aux séries. Ce que j’apprécie de lui, c’est qu’il compétitionne chaque fois qu’il est devant son filet. Il couvre bien ses angles et il bataille continuellement pour bloquer le deuxième et le troisième lancers», a indiqué Raymond.

Poursuivant sur sa récente lancée, Adam Chapman a marqué les deux buts des Rouges en temps réglementaire. L’Ontarien de 20 ans a également inscrit l’unique filet des siens en fusillade.

«Chapman a encore été dominant ce soir. Ce sont Brodeur et lui qui nous ont permis d’obtenir ce point», a affirmé Raymond.

Dans le camp des Mooseheads (22-18-2-1), Nikolaj Ehlers a réussi un doublé, prolongeant ainsi sa séquence de matchs avec au moins un point à 18. Le Danois de 18 ans, un espoir des Jets de Winnipeg, a dirigé pas moins de 12 tirs vers le filet des Voltigeurs. En bris d’égalité, des buts de Philippe Gadoury et Cavan Fitzgerald ont permis aux Mooseheads de signer un troisième gain consécutif.

Dans la défaite, l’unité de désavantage numérique des Voltigeurs a été solide, écoulant six punitions sur sept, dont une en prolongation. Le jeu de puissance a quant à lui frappé une fois en deux tentatives.

Avant la rencontre, les Mooseheads ont remis une plaque à Martin Raymond afin de souligner sa participation à la conquête de la médaille d’or par le Canada au championnat mondial de hockey junior.

«Ce n’était pas nécessaire, mais c’est un geste très sympathique de leur part. Ça démontre toute la classe de cette organisation», a souligné Raymond.

Les Voltigeurs (21-20-0-3) clôtureront leur voyage dans l’est du pays en faisant un arrêt au domicile des Screaming Eagles du Cap-Breton (16-21-2-3), samedi soir (18 h), à Sydney.

«Je m’attends à un match chaudement disputé, a averti Raymond. Les Screaming Eagles sont dans le même bateau que nous. Ce sont deux points importants dans la course aux séries.»

plus de nouvelles
Nomination de Philippe Boucher au poste de directeur-gérant des Voltigeurs
Il y a 5 jours
Bilan d’une saison exceptionnelle pour les Voltigeurs !
il y a 2 semaines
Le CSR annonce le classement final des espoirs en vue de la séance de sélection 2019
il y a 3 semaines
CHALLENGE AAA DES VOLTIGEURS
il y a 3 semaines
Merci !
Il y a 4 semaines
Les Voltigeurs soulignent leur saison d’exception !
Il y a 4 semaines