MENU
De belles batailles sont à prévoir

 

Au camp d’entraînement des Voltigeurs
À la lumière des propos du directeur général Dominic Ricard, de belles batailles sont à prévoir à chaque position durant le prochain camp d’entraînement des Voltigeurs de Drummondville, qui se mettra en branle lundi par la tenue de tests physiques. La compétition s’annonce féroce et on pourrait donc assister à quelques surprises en cours de route.

Alors que ces dernières années, seulement une quarantaine de patineurs prenaient part au camp, pas moins de 59 joueurs ont reçu une invitation à y participer cette année. Parmi eux, on retrouve 14 agents libres, dont six en provenance de l’Ontario et des États-Unis.

«C’est une année où la course est ouverte. On a plus de latitude, plus de possibilités. On a plusieurs recrues et des joueurs invités qui ont un beau potentiel et qui pourraient nous forcer la main. Je ne me gêne pas pour dire que nos vétérans vont devoir performer pendant ce camp. Ce sera à eux de prendre leur place», a averti Dominic Ricard.

À la suite de l’élimination du printemps dernier, les dirigeants des Voltigeurs ont d’ailleurs établi des critères précis à atteindre en termes de vitesse et de force physique, deux éléments qui ont fait défaut face aux Foreurs selon eux.

«On a demandé à nos vétérans d’améliorer ces deux facettes de leur jeu durant l’été. On a aussi orienté notre recrutement vers ça. De plus, on a continué de rechercher des athlètes compétiteurs et qui possèdent un passé de gagnant. Ce sont tous des facteurs qu’on juge importants.»

Durant l’été, un groupe de huit vétérans est d’ailleurs demeuré à Drummondville pour y suivre un rigoureux programme d’entraînement hors glace sous la supervision de François Pellerin ainsi que quelques séances de «power skating» avec Julie Robitaille. Ainsi, les Européens Sergei Boikov et Georgs Golovkovs étaient de retour en ville dès le mois de juin pour rejoindre leurs coéquipiers Lalancette, Guindon, Beaudoin, Verrier, Montcalm et Landry. «C’était la première fois qu’on gardait autant de joueurs ici. On pense que ça va être payant cette saison. C’est une expérience qu’on souhaite répéter dans les prochaines années.»

Des luttes à suivre
La lutte risque d’être particulièrement intéressante à suivre en attaque, où plusieurs postes sont disponibles en raison du départ des vétérans Gaudreau, Boudens, Caouette et Carrier.

«On sait déjà que les Verrier, Lalancette, Golovkovs et Ratelle vont jouer un gros rôle cette saison, mais après ça, qui va compléter les premiers trios? Est-ce qu’un gars comme Montcalm est prêt à prendre plus de responsabilités en offensive? Est-ce que des recrues comme Pelletier-Leblanc, Barré-Boulet et Sévigny vont saisir leur chance? Bref, ce sera à chaque joueur de démontrer quelle place il veut prendre dans l’alignement», a laissé entendre Ricard.

Les agents libres ontariens Jaren Burke, Unther Leischman et Michael Carcone pourraient également venir brouiller les cartes, sans compter que Bruno Cheff et Miguel Caron tenteront à nouveau leur chance à Drummondville. «Burke et Leischman sont deux gros bonhommes tandis que Carcone est un attaquant de talent. On a hâte de les voir à l’œuvre», a affirmé Ricard.

À la ligne bleue, où on devra combler le départ de Culkin, Brouillard et Weber, les Voltigeurs misent sur cinq joueurs établis en Beaudoin, Boikov, Aubé, Carignan-Labbé et le nouveau venu Kevin Laliberté, à qui devrait se joindre le premier choix de l’équipe au dernier repêchage, Benjamin Gagné. Comme l’équipe prévoit garder huit défenseurs, deux postes demeurent disponibles.

Une belle lutte est également à prévoir devant le filet, où Joe Fleschler aura fort à faire pour conserver son poste d’adjoint à Guindon. Il faudra notamment avoir à l’œil les recrues Anthony Dumont-Bouchard et Charles-Alexandre Bernard. «On n’est pas convaincu que de miser sur deux gardiens de 19 ans soit la meilleure chose. On va devoir analyser cette situation pendant le camp», a admis Ricard.

Fait intéressant, pas moins de dix joueurs originaires de Drummondville participeront au camp. Outre les quatre vétérans de la dernière édition, on retrouvera les joueurs repêchés Nicolas St-Onge, Jean-Philippe Dumaine et Samuel Blais ainsi que les produits locaux invités Pierre-Luc Veillette, Maxim Ferland et Émilien Boily, du Canimex midget espoir de l’école Marie-Rivier.

«Le Canimex s’est démarqué comme une équipe gagnante la saison dernière, ce qui a attiré notre attention. On veut donner l’opportunité à ces talents locaux de se faire valoir», a expliqué Ricard.

D’autre part, comme l’entraîneur-chef Martin Raymond sera retenu en Europe dans son rôle d’entraîneur-adjoint de l’équipe canadienne des moins de 18 ans, c’est son adjoint Louis Robitaille qui prendra la relève durant la première semaine du camp. «On va rester en contact avec Martin, mais comme il ne sera pas sur place, c’est nous qui allons prendre les décisions», a indiqué Ricard.

L’alignement des Voltigeurs devrait être connu en bonne partie dès le 18 août. «On se garde toutefois une certaine marge de manœuvre pour les joueurs n’allant pas au Cégep. On va être patient pour prendre les dernières décisions.»

Début septembre, les Voltigeurs seront d’ailleurs privés de deux joueurs de 20 ans invités à participer à un camp chez les professionnels. Christophe Lalancette vient d’être invité par les Penguins de Pittsburgh, qui tiendront leur camp des recrues à London, tandis que Jérome Verrier patinera avec les espoirs des Red Wings de Détroit à Traverse City. Pour Lalancette, il s’agit évidemment d’un baume sur sa déception d’avoir été libéré par les Sharks de San Jose plus tôt cet été.

«Christophe mérite amplement cette invitation, a affirmé Ricard. Il a travaillé très fort cet été. Il a maturé beaucoup. Je suis certain qu’il va être prêt pour ce camp.»

Horaire des parties intra-équipe

– Mardi 12 août, à 19 h

– Mercredi 13 août, à 10 h et 19 h

– Jeudi 14 août, à 10 h

plus de nouvelles
Diaporama du match du 18 octobre face aux Remparts de Québec
Il y a 1 jour
Nicolas Guay affrontera la Russie lors de la Série Canada-Russie CIBC 2017
Il y a 1 jour
«Tout le monde a contribué»
Il y a 2 jours
Meilleurs moments du match : 18 oct./17 | Remparts 1 Voltigeurs 5
Il y a 2 jours
Arrêts de la semaine Janes - 17 oct./17
Il y a 3 jours
1:39
Le match en rose en images
Il y a 3 jours