MENU
«Des recrues dotées d’un bon flair offensif»

– Martin Raymond

Le couperet est tombé une première fois au camp des recrues des Voltigeurs, mardi soir, à l’issue d’un duel intra-équipe qui a permis à quelques jeunes loups de se démarquer sur la glace du Centre Marcel-Dionne.

Au lendemain de leur victoire de 5-4, les Blancs ont à nouveau eu le dessus sur les Rouges, s’imposant par le pointage de 4-2. La formation dirigée par Éric Langlois a toutefois dû besogner d’arrache-pied après avoir vu l’équipe de David Rochon s’emparer d’une avance de deux buts en milieu de rencontre.

Rencontré après le match, l’entraîneur-chef Martin Raymond s’est déclaré satisfait des efforts déployés par les recrues sur la glace depuis le début du camp.

«Encore ce soir, j’ai vu plusieurs bonnes choses. Les jeunes ont bien bougé la rondelle et ils ont fabriqué de beaux jeux en offensive. Les Blancs sont revenus de l’arrière, comme les Rouges l’avaient fait hier», a souligné Raymond, qui revient à peine de Calgary, où il a assisté au camp de développement estival d’Équipe Canada junior.

«J’ai beaucoup aimé l’expérience de faire jouer seulement nos recrues ensemble en début de camp, a-t-il continué. Nos jeunes de 16 et 17 ans ont pu jouer dans un calibre à leur mesure, sans avoir à lutter avec des vétérans. C’était plus facile pour eux de prendre confiance et de se donner du momentum.»

Dans le camp des Rouges, les attaquants Jérémy Manseau (17 ans) et Maxime Chagnon (18 ans) ont poursuivi sur leur lancée de la veille en offrant une autre performance inspirée. Les deux joueurs invités ont fait preuve d’une belle complicité pour marquer chacun un but, dont un en désavantage numérique qui donnait les devants 2-0 à leur équipe.

«Manseau est très créatif et très agile avec la rondelle. Il fait preuve de beaucoup d’intelligence en offensive. Quant à Chagnon, c’est un joueur travaillant à caractère plus physique et défensif, mais il a de bonnes mains autour du filet», a louangé Raymond.

Du côté des Blancs, les attaquants Matthew Newbury (son 3e but en deux matchs), Samuel Gaumond, Nicolas St-Onge et Eric Theander (un agent libre ontarien de 18 ans) ont déjoué le gardien Émilien Boily en deuxième portion de rencontre.

«Cette année, le camp regroupe beaucoup de jeunes joueurs dotés d’un bon flair offensif. Des gars comme Newbury, Daoust et Dumont démontrent beaucoup de potentiel en attaque. C’est une bonne nouvelle pour l’organisation», a fait valoir Martin Raymond, qui a vu son équipe éprouver toutes sortes de difficultés à remplir le filet adverse la saison dernière.

«Pour toutes ces raisons, on a déjà des décisions difficiles à prendre ce soir. On doit couper des joueurs qu’on aime, mais qu’on va pouvoir revoir dans le futur. D’ailleurs, les gars retranchés ne doivent pas prendre ça comme un échec. Plusieurs d’entre eux nous ont impressionnés. Ils vont maintenant avoir l’occasion de polir leur jeu dans le midget AAA», a insisté le pilote des Voltigeurs.

12 joueurs retranchés
Dans les heures suivant la rencontre, une douzaine de joueurs ont finalement été retranchés, dont les attaquants drummondvillois Nicolas St-Onge (18 ans) et William Leblanc (17 ans). Les attaquants Jessy Couture, Anthony Richard, Antoine Charette, Charles Ouellet, Philippe Daoust et Maxime Pion, les défenseurs William Bouchard, Max Gunter et Gabriel Gilbert ainsi que le gardien William Boily se sont également vus indiquer le chemin de la sortie. Un 13e joueur, l’attaquant Jean-Philippe Beaulieu (19 ans) a quant à lui choisi de quitter le camp par lui-même.

Blessé à l’avant-bras droit en début de match, le défenseur Evan White a dû effectuer une visite à l’hôpital. On ignore pour l’instant s’il sera en mesure de prolonger son camp. Âgé de 16 ans, le jeune Terre-Neuvien a été un choix de septième ronde au dernier repêchage.

Ayant pris part à des tests physiques mardi, les vétérans des Voltigeurs, au nombre d’une quinzaine, sauteront sur la glace mercredi avant-midi afin de participer à une première séance d’entraînement. Les recrues feront de même en après-midi. Jeudi matin, on assistera à un troisième et dernier match intra-équipe, un premier combinant recrues et vétérans.

Au total, 43 joueurs sont toujours présents dans l’entourage des Voltigeurs.

plus de nouvelles
Horaire du temps des fêtes
Il y a 2 heures
Une victoire pour le congé de Noël
Il y a 2 jours
Les Voltigeurs incapables de couler l'Armada
Il y a 3 jours
Le Groupe Canimex devient présentateur officiel
Il y a 3 jours
Olivier Rodrigue sélectionné pour le Match des Meilleurs Espoirs de la LCH 2018
Il y a 5 jours
3:15
Le Noël des Voltigeurs
Il y a 1 semaine