MENU

Dur retour au Centre Marcel-Dionne

 

Les Voltigeurs doublés; Lalancette inquiète

La défensive et les gardiens des Voltigeurs, qu’on louangeait il y a quelques jours à peine, viennent de connaître un dur week-end qui s’est conclu par un revers de 6-3 devant le Phoenix, dimanche, au Centre Marcel-Dionne. Après avoir alloué seulement six buts à ses quatre premiers matchs, voilà que la brigade drummondvilloise vient de céder 12 fois à ses deux dernières sorties.

De retour devant leurs partisans après une absence de deux semaines, les Voltigeurs ont entamé la rencontre du mauvais pied, voyant le Phoenix profiter des largesses de Louis-Philip Guindon et Joe Fleschler pour prendre les commandes 4-1 dès l’engagement initial. Les Drummondvillois ont joué avec plus d’aplomb durant les 40 dernières minutes de jeu, se butant toutefois à un gardien coriace en Alex Bureau.

Ayant vu son équipe dominer 39-24 dans la colonne des tirs, Martin Raymond n’a pas caché que la victoire s’était jouée devant le filet.

«On a bien mal commencé le match. Je voyais bien que Louis-Philip avait perdu ses repères. Il ne couvrait pas ses angles correctement. Je l’ai retiré pour tenter de stopper l’hémorragie, mais Joe a donné un but sur le premier lancer, a souligné l’entraîneur-chef des Voltigeurs. On est revenu dans le match en deuxième et en troisième, mais les 5e et 6e buts nous ont fait très mal. On a commis deux erreurs et chaque fois, ils ont mis la rondelle dans le filet. De notre côté, on n’a pas su profiter de nos occasions de marquer.»

«Il faut dire qu’on affrontait un bon adversaire, a-t-il poursuivi. Le Phoenix possède beaucoup de vitesse et leurs joueurs exécutent très bien, à commencer par leurs deux Suisses et Audette.»

Dans la défaite, Joey Ratelle a réussi un doublé en troisième période, l’autre but des locaux étant l’œuvre de Marc-Antoine Bouillon. Les deux attaquants revendiquent déjà six filets en autant de matchs.

«On n’a pas lâché et on a fait de belles choses durant les deux dernières périodes. Ce que j’aime de notre équipe, c’est que le score ne nous dérange pas. Nos joueurs sont capables de rester concentrés sur ce qu’ils ont à faire», a fait valoir Martin Raymond.

Même si son équipe a perdu trois de ses quatre dernières parties après un départ canon, le pilote des Rouges (3-3-0-0) ne s’inquiète pas outre mesure.

«On a plusieurs nouveaux joueurs dans notre alignement, a-t-il rappelé. Nos jeunes prennent de l’expérience chaque soir. Nos victoires durant le premier week-end de la saison ne voulaient pas dire grand-chose, car on affrontait des clubs affaiblis. On a encore beaucoup de choses à travailler.»

Une leçon de travail
Dans le camp du Phoenix, Judes Vallée était loin d’être satisfait de sa troupe même si elle venait de savourer une cinquième victoire cette saison (5-1-0-0), un contraste frappant avec les deux premières années d’existence de la concession.

«J’ai aimé notre première période, mais pas les deux autres. On a été mous dans notre système. Une chance qu’on a été opportunistes et que Bureau nous a gardés dans le match, car l’histoire aurait été différente. De l’autre côté, les Voltigeurs ont travaillé avec acharnement et nous ont mis beaucoup de pression. Ils nous ont donné une vraie leçon de travail! Drummond va toujours rester Drummond : une équipe bien coachée qui travaille toujours fort», a lancé l’homme de hockey sherbrookois.

«On doit apprendre de tout ça, a-t-il ajouté. On est une équipe inexpérimentée et on n’a pas souvent eu l’occasion de gérer une telle avance si tôt dans un match. On doit apprendre à travailler pendant 60 minutes, pas seulement 25 comme aujourd’hui.»

La recrue de 16 ans Lucas Thierus (ses deux premiers buts en carrière), le Suisse de 19 ans Tim Wieser (deux buts), le vétéran de 20 ans Raphaël Lafontaine (son premier dans son nouvel uniforme) et l’espoir du Canadien Daniel Audette (son premier de la saison) ont marqué les buts du Phoenix. Le Suisse de 18 ans Kay Schweri a récolté trois passes.

Lalancette blessé sérieusement?
Victime d’une blessure dont la nature n’a pas été dévoilée, Christophe Lalancette n’a pas affronté le Phoenix. Plus inquiétant encore, Martin Raymond craint de devoir se débrouiller sans les services de son vétéran pour une longue période.

«Christophe s’est blessé au haut du corps dès sa première présence à Rimouski. Il a terminé le match, mais la douleur l’a empêché de jouer aujourd’hui. Il va rencontrer un spécialiste lundi. On va en savoir plus à ce moment, mais on s’attend à ce qu’il rate plusieurs semaines», a laissé tomber le pilote des Rouges.

Avec le départ-surprise de Jérome Verrier dans la Ligue américaine, les Voltigeurs se retrouvent donc soudainement avec un seul joueur de 20 ans disponible, eux qui croyaient pouvoir miser sur un alignement complet il y a quelques jours à peine.

«Ça s’est fait bizarrement, mais on comprend Jérome de saisir l’opportunité qui se présente devant lui. Détroit joue au yo-yo avec lui en raison d’une promesse qu’ils lui ont faite. Mentalement, ça ne doit pas être facile pour lui. On lui souhaite le meilleur, bien qu’on espère son retour…», a commenté Martin Raymond.

Bloc-notes…
Méconnaissable, Guindon n’a stoppé que 17 des 22 rondelles dirigées vers lui, voyant son vis-à-vis Bureau terminer sa soirée de travail avec 36 arrêts… Ne voulant pas démanteler la combinaison Bouillon/Barré-Boulet/Golovkovs, Raymond a inséré Montcalm et Fortier aux côtés de Ratelle pour remplacer Lalancette et Verrier au sein du premier trio… Les Voltigeurs recevront le Titan d’Acadie-Bathurst (1-5-0-0), vendredi soir. En raison de la télédiffusion du match sur les ondes de TVA sports, l’heure de la rencontre a été modifiée (19 h plutôt que 19 h 30)… L’ex-Voltigeur Gabriel Dumont a évité une vague de 26 coupures au camp du Tricolore. L’attaquant qui fêtera bientôt ses 24 ans fait partie des 35 joueurs toujours présents à Montréal… Frédérick Gaudreau a quant à lui disputé un premier match hors-concours en carrière dans la LNH, samedi, à Nashville, aidant les Predators à vaincre les Panthers 2-1 en fusillade…

plus de nouvelles
Stéphane Desroches et Sébastien Charpentier à la direction. Steve Hartley promu au poste d’entraîneur-chef.
Il y a 6 jours
Départ de Dominique Ducharme
Il y a 4 semaines
Les gagnants du gala reconnaissance sont maintenant connus
Il y a 1 mois
5 à 7 de fin de saison à la Cage Brasserie sportive
Il y a 1 mois
Les Voltigeurs rendent les armes
Il y a 1 mois
Les Voltigeurs au pied du mur
Il y a 1 mois