MENU
Gaudreau décoche une flèche droit au cœur des Tigres


C’est une véritable flèche en plein cœur que les Voltigeurs ont décoché aux Tigres, mercredi soir, un peu avant 22 h, en plein Colisée Desjardins. Un but de Frédérick Gaudreau marqué avec 7,5 secondes à écouler au match a procuré une dramatique victoire de 3-2 aux Drummondvillois, qui mènent désormais la série quatre-de-sept 3-1.

Revenant à leurs bonnes habitudes défensives, les Voltigeurs ont étouffé les Tigres durant une bonne partie de la soirée, mais ces derniers sont parvenus à créer l’égalité 2-2 avec moins de quatre minutes à écouler à la rencontre. Au moment où on croyait se diriger vers la prolongation pour la première fois dans cette série, les Drummondvillois y sont allés d’une ultime poussée en offensive. Faisant honneur à sa réputation d’homme des grandes occasions, Gaudreau est sorti de nulle part pour casser les reins des Tigres.

«C’est un but important dans un match important, mais que ce soit moi ou un autre qui l’ait marqué, c’est la satisfaction de la victoire qui importe le plus. C’est plaisant, mais on va respecter la règle de minuit. La série n’est pas encore jouée. On y va un match à la fois. Il nous reste la victoire la plus difficile à aller chercher», a lancé le valeureux vétéran de 20 ans, qui se veut un investissement de premier choix depuis que les Voltigeurs l’ont acquis dans un échange avec les Cataractes.

Menant 1-0 après deux périodes grâce à un but en avantage numérique de Jérome Verrier, les Voltigeurs ont vu Yan-Pavel Laplante créer l’égalité dès les premiers instants du troisième vingt. Alexandre Grand-Maison a toutefois riposté quelques instants plus tard en surprenant François Tremblay à l’aide d’un tir faible.

«Aller chercher deux matchs sur la route, c’est bien, mais il nous reste encore du travail à faire. C’était un autre match serré, comme chaque fois qu’on affronte les Tigres. Maintenant, il ne faut rien tenir pour acquis. Les Tigres nous ont remonté souvent dans cette série, puis on est revenu chaque fois. C’est ça, les séries. On apprend tant de nos erreurs que de nos bons coups», a analysé Martin Raymond, qui a apprécié la tenue de ses protégés dans leur zone.

«On a commencé à mieux se comporter défensivement hier (mardi). On a apporté les ajustements nécessaires, notamment en désavantage numérique», a ajouté l’entraîneur-chef des Voltigeurs.

Refusant d’abdiquer, les Tigres ont profité d’un revirement causé par Dexter Weber pour provoquer l’égalité 2-2 avec 3 min 39 s à écouler. Sur la séquence, Lukas Pozgay a profité de la circulation dense devant le filet pour battre Louis-Philip Guindon. C’était avant que Gaudreau ne marque son but magique…

«Gaudreau vient de disputer deux très bons matchs. C’est l’un de nos bons leaders. On aime la façon dont il compétitionne chaque soir», a affirmé Martin Raymond.

Testé à 31 reprises, Louis-Philip Guindon a disputé son meilleur match de la série, et ce, même s’il ne semble toujours pas au sommet de sa forme. À l’autre bout de la patinoire, François Tremblay a fait face à 27 rondelles.

«Guindon est encore ennuyé par la grippe et quelques petits bobos, comme plusieurs de nos joueurs d’ailleurs, ce qui est normal en séries. Il a encore été excellent en bloquant quelques lancers dangereux ce soir», a indiqué Martin Raymond.

Dans le camp des Tigres, Yanick Jean a de nouveau pointé du doigt le travail des arbitres. Selon lui, les officiels ont fermé les yeux sur quelques infractions, notamment sur le but décisif.

«Encore une fois, un de leurs joueurs a retenu le gilet d’un des nôtres. Aucune pénalité n’a été appelée, ce qui a mené au but gagnant», a pesté le pilote des Félins.

«C’est une lourde tâche qui nous attend à partir de maintenant, surtout qu’on affronte une très bonne équipe. Mentalement, il ne faut pas regarder l’ensemble de la tâche, mais plutôt se concentrer sur la première période. Ce ne sera pas facile, mais à un moment donné, j’ose croire que les décisions douteuses ne tourneront pas toujours contre nous. Le vent va finir par changer de côté», a-t-il ajouté.

Les Voltigeurs tenteront d’éliminer les Tigres dès vendredi soir, alors que le cinquième match sera présenté au Centre Marcel-Dionne à compter de 19 h 30.

Bloc-notes…

Ryan Culkin a terminé sa soirée de travail avec deux passes, tout comme Jean-François Plante dans le camp des Tigres… Les Voltigeurs ont encore gagné la bataille des unités spéciales (un but en trois avantages numériques et parfaits en trois occasions à court d’un homme)… Quelques dizaines de bruyants partisans des Voltigeurs ont contribué à créer une certaine ambiance dans l’aréna… William Carrier (blessé) et Matthew Donnelly (malade) ont raté un deuxième match consécutif. Raymond a répété que l’état de santé de ces deux joueurs continuera d’être évalué sur une base quotidienne… De leur côté, les Tigres misaient sur le retour de Tommy Veilleux, qui a purgé sa suspension de trois parties…

plus de nouvelles
Première vague de coupures
Il y a 7 heures
«On a vu des choses intéressantes»
Il y a 23 heures
Place aux Challenges des Recrues
Il y a 3 jours
Équipes des Blancs et Rouges
Il y a 4 jours
Horaire pratiques et matchs intra-équipe
Il y a 5 jours
Thomas Pelletier fait son entrée dans l'Été de nos Rouges!
Il y a 1 semaine