MENU
Gaudreau et les Voltigeurs s’approchent des Foreurs

Décidément, Frédérick Gaudreau est l’homme des grandes occasions. En enfilant son deuxième but du match sur un superbe effort en prolongation, samedi, au Centre Marcel-Dionne, l’attaquant de 20 ans a procuré aux Voltigeurs un précieux gain de 5-4 sur les Foreurs. Val-d’Or a ainsi vu sa séquence victorieuse s’arrêter à huit.

Menant 4-2 après 40 minutes de jeu, les Voltigeurs ont fait preuve d’indiscipline au troisième vingt. Résultat, le jeu de puissance des Foreurs a frappé deux fois, incluant le but égalisateur de Pierre-Maxime Poudrier en toute fin de rencontre. En début de supplémentaire, Gaudreau s’est amené à vive allure en zone ennemie. L’ancien capitaine des Cataractes a complètement bafoué la défensive adverse avant de battre Keven Bouchard d’une belle feinte.

«Contre une aussi bonne équipe que Val-d’Or, tu ne peux pas arrêter de travailler après avoir pris les devants. On a connu un relâchement, mais on s’est ressaisi par la suite. On n’a pas paniqué même s’ils sont revenus de l’arrière. C’était un match qu’on devait absolument aller chercher. Mais maintenant, il faut déjà penser au gros match de demain», a lancé Gaudreau, qui revendique déjà sept buts, dont trois gagnants, en sept matchs avec sa nouvelle équipe.

En signant une huitième victoire à leurs neuf dernières sorties, les Voltigeurs (21-11-1-1) se sont approchés à trois points des Foreurs (23-11-1-0) et du quatrième rang au classement général. Drummondville possède un match en main.

«Ce soir, on a fait de bonnes choses, mais par bourrées. On a bien commencé le match, mais ensuite, on a moins bien exécuté. On a commis des erreurs mentales qui ont fait en sorte que le match est devenu plus serré qu’il n’aurait dû l’être. On a attrapé des punitions flagrantes et méritées, puis ils ont capitalisé. Je m’attendais un peu à ça, parce que nos joueurs sont en période d’examens à l’école. Leur concentration et leur énergie n’étaient pas la même à l’entraînement cette semaine», a fait valoir Martin Raymond.

«L’important, c’est qu’on est allé chercher la victoire, a continué le pilote des Voltigeurs. À l’image de l’équipe, Gaudreau a connu de bons et de moins bons moments, mais quand il a eu l’occasion de nous faire gagner le match, il l’a saisi. »

Débarquée à Drummondville sur une lancée de huit victoires, la troupe de Mario Durocher devait se débrouiller sans les services de son as-marqueur Anthony Mantha (championnat mondial junior) et de son vétéran gardien François Tremblay (blessé). De leur côté, les Voltigeurs étaient privés de trois éléments réguliers en Dexter Weber (appendicite), Charles-David Beaudoin (commotion cérébrale) et Georgs Golovkovs (championnat mondial junior).

«En première, on a joué sur les talons. On a permis trop de revirements et notre gardien n’était pas à l’affût. À partir de la deuxième, on a mieux joué défensivement devant lui. Notre avantage numérique nous a permis d’aller chercher un gros point contre un bon club. Je suis fier de mes gars. Pour moi, c’est un match nul, car en séries, on ne joue pas à quatre contre quatre», a affirmé Mario Durocher, qui a vu les Voltigeurs avoir le dessus 33-29 au chapitre des lancers.

«L’absence de Mantha nous permet de prouver qu’on n’est pas l’équipe d’un seul joueur. Ce soir, quand on s’est mis à travailler, on a vu le vrai visage de notre club», a ajouté l’entraîneur-chef des Foreurs.

Dans un premier engagement axé sur l’offensive, les deux équipes s’étaient échangé six buts, Drummondville faisant mouche trois fois sur ses six premiers lancers. Gaudreau a profité d’un revirement dans l’enclave pour ouvrir le pointage dès la deuxième minute, puis Ratelle a touché la cible sur un deux contre un. Après la réplique de Presseault (entre les jambes de Guindon), Verrier (sur un retour) et Boudens (en avantage numérique) ont accentué l’avance des locaux. En fin d’engagement, Richard a porté la marque à 4-2.

Après une deuxième période plus partagée, les Foreurs ont profité de punitions imposées à Gauthier et Verrier pour marquer deux fois au troisième tiers. Marcotte et Poudrier ont touché la cible derrière Guindon pour forcer la prolongation.

Les Voltigeurs complèteront ce week-end intradivision en rendant visite aux Olympiques (22-12-0-0), ce dimanche, à compter de 16 h. Les deux équipes sont actuellement sur un pied d’égalité au cinquième rang du classement général.

«Ce sera un match dur. Il faudra arriver la tête plus reposée. Je souhaite voir plus d’énergie et moins d’erreurs mentales de la part de nos joueurs», a terminé Martin Raymond.

plus de nouvelles
Louis Morissette s’associe à la Classique hivernale Drummondville 2018
Il y a 23 heures
Connor Bramwell acquis par les Voltigeurs
Il y a 1 jour
Les Voltigeurs se paient l'Armada
Il y a 5 jours
Don Cherry nommé président honoraire des Célébrations de la 100e Coupe Memorial Mastercard
Il y a 7 jours
Harvey réalise 25 arrêts et propulse la LHJMQ vers un gain de 3-1
Il y a 1 semaine
Match #5 LHJMQ 3 Russie 1
Il y a 1 semaine