MENU

Gaudreau, le nouveau héros des Voltigeurs

Si le premier match de Frédérick Gaudreau est à l’image de sa contribution d’ici la fin de la saison, les Voltigeurs sont en voiture. Dans un scénario hollywoodien, l’ancien capitaine des Cataractes a procuré à sa nouvelle équipe un gain de 3-2 en prolongation sur l’Armada de Blainville-Boisbriand, vendredi soir, au Centre Marcel-Dionne.

Sans complexe face à l’équipe numéro un au Canada, les Drummondvillois ont fait preuve de ténacité pour sortir vainqueurs d’une véritable guerre d’usure. Après avoir préparé le but égalisateur marqué par Olivier Caouette en milieu de troisième période, Gaudreau a joué aux héros en surtemps. Bien repéré par Jérome Verrier, le centre de 20 ans a intelligemment débordé la défensive adverse avant de battre Étienne Marcoux d’une habile feinte.

«Parfois, je n’étais pas sûr de respecter le nouveau système, mais le temps va arranger ça. Faire gagner l’équipe comme ça à mon premier match, c’est extraordinaire! Ça fait du bien, surtout que je n’ai pas gagné souvent à Shawinigan cette année», a lancé la première étoile de la soirée.

Cherchant à provoquer une étincelle en troisième période, Martin Raymond a jumelé Caouette à Gaudreau et Verrier au sein du premier trio. La chimie a aussitôt opéré entre les trois produits des Cantonniers.

«C’était le fun de retrouver les gars de Magog. On a connu de bons moments. Sur le but gagnant, je dois donner le crédit à Jérome. Il voit bien le jeu. Il a vu le trou et il m’a donné la rondelle», a partagé Gaudreau.

Après avoir ouvert le pointage par l’intermédiaire de Guillaume Gauthier en début de deuxième période, les Voltigeurs ont vu l’Armada répliquer avec deux buts avant la fin de l’engagement. Frédéric Bergeron a créé l’égalité, puis les locaux ont bousillé un avantage numérique de deux hommes. Philippe Sanche a ensuite permis aux visiteurs de retraiter au vestiaire avec une avance de 2-1 en faisant mouche sur un deux contre un. Les Voltigeurs sont toutefois revenus en force au troisième vingt, forçant ainsi la prolongation.

«On a joué deux bonnes périodes sur trois, ce qui nous a donné une chance de gagner. On voulait imposer notre rythme en troisième, car on avait perdu le momentum en deuxième. On a fait des changements de trio et les gars ont bien répondu à l’appel. On pense que dans cette ligue, tout le monde peut battre tout le monde. On a battu l’Armada ce soir, mais on a encore beaucoup de travail à faire», a relativisé Martin Raymond.

«Par exemple, sur les deux buts qu’on a accordés en deuxième, nos jeunes ont trop voulu forcer le jeu. C’est choquant, parce que ce n’était pas nécessaire. J’ai d’ailleurs parlé à Boikov et il a bien répondu en troisième», a ajouté le pilote des Voltigeurs.

Irrésistible face à la majorité de ses adversaires, l’Armada semble souffrir d’un complexe d’infériorité face aux Voltigeurs. La troupe de Jean-François Houle n’a subi que sept défaites cette saison, mais trois d’entre elles sont survenues contre Drummondville.

«C’est décevant, surtout qu’on avait l’avance en troisième. Les revirements nous ont fait mal. On a bien joué pendant deux périodes, mais on a connu un relâchement qui leur a permis de revenir dans le match en troisième. Les Voltigeurs ont notre numéro, mais c’est une longue saison. On va les attendre dans le détour au prochain match», a lancé Jean-François Houle.

Au premier engagement, les deux équipes s’étaient étudiées pendant de longues minutes sans faire de maître. À travers ce jeu d’échecs, Gaudreau a effectué une belle manœuvre pour permettre à Jérémy Auger de marquer, mais ce but a été refusé en raison d’un mouvement intentionnel du patin.

«Je suis très satisfait de Gaudreau. Dans les situations serrées, il a su se créer de l’espace par lui-même», a souligné Martin Raymond.

Les Voltigeurs poursuivront leur séquence de trois matchs en autant de soirs en recevant le Phoenix de Sherbrooke, samedi, alors que le 50e anniversaire du Centre Marcel-Dionne sera souligné. Les Sherbrookois ont battu les Tigres de Victoriaville 3-2 en prolongation grâce à un but de Jean-François Plante, vendredi soir, à domicile.

Bloc-notes…

Les Voltigeurs ont eu le meilleur 31-18 au chapitre des lancers… En fin de match, Guindon a dû céder sa place à Joe Fleschler en raison d’un réglement qui empêche un gardien d’aller au banc pour changer un bâton… En l’absence de Charles-David Beaudoin (commotion cérébrale), Alex Bourbeau a été rappelé des Couguars de Sherbrooke (junior AAA). Le défenseur de 19 ans a disputé un premier match avec les Voltigeurs cette saison, un troisième en carrière… Giovanni Fiore et Dylan Montcalm ont quant à eux été rayés de l’alignement. «Je n’ai rien de précis à reprocher à Fiore, mais on a maintenant beaucoup de profondeur en attaque. Ce soir, je voulais la vitesse de Landry. Ce sont des choix difficiles», a expliqué Martin Raymond… De son côté, l’Armada était notamment privée des services de Christopher Clapperton et Guillaume Beaudoin, blessés…

plus de nouvelles
Voltigeurs 11, Cataractes 1 : Une deuxième période explosive
Il y a 2 jours
Diaporama du match du 5 novembre face à l'Océanic de Rimouski
Il y a 3 jours
L’Océanic freine les Voltigeurs
Il y a 5 jours
4:04
Nos Voeux de Noël
Il y a 6 jours
Gregor MacLeod des Voltigeurs est le Joueur de la semaine dans la LCH
Il y a 7 jours
Diaporama du match du 2 décembre face à l'Armada de Blainville-Boisbriand
Il y a 1 semaine