MENU
La LCH et l’ACSM s’associent et lancent un programme pour la santé mentale

 

Red Deer, ALTA – La Ligue canadienne de hockey (LCH) et l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) ont annoncé un partenariat plus étendu avec le lancement de Parlons-en.

Parlons-en est un programme d’éducation mentale reconnu qui aidera les joueurs et le personnel à soigner les maladies mentales. Ce programme sera en vigueur dans les 60 équipes de la LCH pour la saison 2016-17.

« La santé mentale affecte directement ou indirectement tout le monde dans le cadre d’une vie,” a dit David Branch, le commissaire de la LCH. “Nous sommes fiers d’être associés avec l’Association canadienne pour la santé mentale avec notre programme Parlons-en. Nous allons pouvoir mieux encadrer l’environnement de nos jeunes athlètes étudiants.»

Parlons-en a été mis en place dans la Ligue de l’Ontario depuis octobre 2014. L’ACSM Ontario et ses branches, ainsi que la Ligue de l’Ontario, ont obtenu un gros impact jusqu’à ce jour: 670 joueurs, 160 familles d’accueil, et plus de 85 entraîneurs et membres du personnel ont reçu du soutien pour prévenir les maladies mentales.

« Les jeunes peuvent faire face à beaucoup de stress et de pression. Ils peuvent être exposés aux maladies mentales comme tout le monde. Parlons-en va éduquer les joueurs et le personnel sur la santé mentale et le suicide tout en les encourageant à s’ouvrir sur ces problèmes sérieux, » a dit Camille Quenneville, la présidente et chef de la direction de l’ACSM de l’Ontario.

L’ACSM va attitrer un membre de son organisation qui guidera chaque équipe. Ce sera une personne que les joueurs et le personnel pourront contacter pour quelconque trouble mental. Le personnel de l’ACSM aidera les personnes dans le besoin en leur offrant les meilleures ressources et la meilleure aide. Chaque équipe désignera un “champion de la santé mentale”, ce sera le premier point de contact de l’organisation et cette personne pourra communiquer sur une base régulière avec  le responsable attitré de l’ACSM.

Parlons-en inclut aussi un engagement de la LCH à présenter une partie pour déstigmatiser les gens aux maladies mentales. Ces parties de la Ligue de l’Ontario ont été présentées en février et près de 80,000 partisans ont assisté à ces rencontres et ont reçu des messages positifs sur la santé mentale. Sur les médias sociaux, près de 3 millions de personnes ont été rejointes en utilisant le mot-clic #TalkToday (#ParlonsEn).

Parlons-en aide à sensibiliser les joueurs sur une cause qui pourrait les toucher. Le nombre des 12 à 19 ans qui pourraient être affectés touche près de 3,2 millions de personnes. Le suicide est la deuxième cause de mortalité pour les jeunes Canadiens entre 10 et 24 ans. De ce nombre, 70% ont eu des problèmes de santé mentale dans leur enfance ou lors de leur adolescence.

La Ligue canadienne de hockey qui inclue la Ligue de l’Ontario, la Ligue de l’Ouest et la Ligue de hockey junior majeur du Québec travaillent toutes à raffiner et améliorer leurs joueurs, pour que chacun y vive une expérience unique, la marque de chaque ligue passe par un programme d’éducation et de bourses d’études postsecondaires.  L’expérience de classe mondiale des joueurs inclut le meilleur niveau d’entraîneurs, les meilleures installations, des soins de santé, des règles de sécurité, un programme antidopage, des bourses d’encouragement aux études, des équipements, des familles d’accueil, des frais de voyagement et des conseillers pédagogiques qui supportent les joueurs qui continuent leur carrière professionnelle ou poursuivent leurs études au niveau supérieur à l’endroit de leur choix. 

plus de nouvelles
Diaporama du match du 18 octobre face aux Remparts de Québec
Il y a 1 jour
Nicolas Guay affrontera la Russie lors de la Série Canada-Russie CIBC 2017
Il y a 1 jour
«Tout le monde a contribué»
Il y a 2 jours
Meilleurs moments du match : 18 oct./17 | Remparts 1 Voltigeurs 5
Il y a 2 jours
Arrêts de la semaine Janes - 17 oct./17
Il y a 3 jours
1:39
Le match en rose en images
Il y a 3 jours