MENU

Les Voltigeurs ont le numéro des Tigres

Article de : Benoit Plamondon

 

Le chemin des Tigres et des Voltigeurs s’est croisé pour la première fois cette saison, mercredi soir, devant 1907 personnes à l’Amphithéâtre Gilbert-Perreault. Il s’agissait de retrouvailles pour les rivaux centricois depuis que les protégés de Martin Raymond ont expédié les félins en vacances au premier tour éliminatoire l’hiver dernier.

Bien des choses ont changé chez les Tigres depuis ce temps. Au cours de la saison morte, ils ont vu un nouveau président, un nouveau directeur général et un nouvel entraîneur se greffer à la formation à la suite de cette amère élimination.

Ces changements n’ont visiblement pas eu d’effet sur les joueurs sur la surface glacée. Mercredi, les difficultés des Tigres face aux Voltigeurs se sont poursuivies. Les Victoriavillois ont essuyé un revers de 3 à 1. En dépit du pointage serré, les locaux ont offert une bien maigre opposition aux Voltigeurs, qui n’avaient récolté qu’un point à leurs quatre derniers matchs.

Joey Ratelle a ouvert la marque tôt dans la rencontre. Yan-Pavel Laplante, servi par sa vitesse, a répliqué. Il s’est présenté seul devant Louis-Philip Guidon, qu’il a déjoué avec un peu de chance.

Justin Doucet, enfilant son premier en carrière au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, et Marc-Antoine Bouillon ont asséné un dur coup aux Tigres au cours du second engagement. Ils ont tour à tour trompé la vigilance du vétéran de 20 ans Brandon Whitney.

On pouvait entendre une mouche voler dans le vestiaire des Tigres après la rencontre. L’entraîneur-chef Bruce Richardson ne s’est pas éternisé lors de son habituelle rencontre avec ses protégés. Devant les médias, il était de très mauvais poil. «C’est inacceptable, a-t-il martelé avec véhémence. À tous les points de vue, nous avons été mauvais. Ce genre de performance est inacceptable, particulièrement à domicile et contre les Voltigeurs. Nos partisans payent pour venir nous voir! Nous avions carrément les quatre pneus sur le flat. Les joueurs doivent prendre leurs responsabilités et agir comme des pros.»

Son vis-à-vis, Martin Raymond, était beaucoup plus zen à l’autre bout du corridor. «Disons que ça va mieux maintenant qu’avant la rencontre. Nos efforts ont finalement été récompensés après avoir été limités à un seul point sur une possibilité de huit à nos quatre derniers matchs. Nous n’avons pourtant pas joué si différemment. La chance a finalement joué en notre faveur. Louis-Philip a fait taire ses détracteurs ce soir. Il leur a prouvé qu’il était capable de jouer dans cette ligue», a-t-il souligné.

Les Tigres reprendront l’entraînement jeudi matin. Reste à voir si l’entraîneur-chef réservera une surprise à ses ouailles pour témoigner de son insatisfaction quant à cette dernière prestation face aux Voltigeurs. Les Tigres visiteront les Remparts de Québec, vendredi.

Les Voltigeurs, pour leur part, accueilleront l’Armada de Blainville-Boisbriand et les Cataractes de Shawinigan le week-end prochain. Martin Raymond n’était pas en mesure de confirmer, mercredi soir, si Jérôme Verrier serait en uniforme, lui qui est de retour du camp des Griffins de Grand Rapids, dans la Ligue américaine de hockey. «Il a laissé beaucoup d’énergie et vécu beaucoup d’émotions au cours des trois dernières semaines. Il a pris part à rien de moins que trois camps d’entraînement durant cette période», a-t-il expliqué.

plus de nouvelles
Les gagnants du gala reconnaissance sont maintenant connus
Il y a 1 semaine
5 à 7 de fin de saison à la Cage Brasserie sportive
Il y a 1 semaine
Les Voltigeurs rendent les armes
il y a 2 semaines
Les Voltigeurs au pied du mur
il y a 2 semaines
3:31
Vidéo intro des séries 2018
il y a 2 semaines
Diaporama match #2 (2e ronde) vs Tigres Victoriaville
il y a 2 semaines