MENU
Nicolas Beaudin, sympathique et prometteur

 

Le chemin est parfois plus long pour certains jeunes hockeyeurs, mais au final, le but est d’avancer et de faire son propre chemin. C’est ce que Nicolas Beaudin tentera de faire avec les Voltigeurs.

Sélectionné 39e au total lors de la dernière cuvée de la LHJMQ, le petit défenseur natif de Chateauguay est l’un des beaux diamants à polir chez les Voltigeurs.

Beaudin n’aura peut-être pas le parcours le plus facile dans la LHJMQ, mais il s’en sortira, très bien j’en suis de plus en plus convaincu. Il doit par contre améliorer son explosion, mais c’est un joueur intelligent et il réussi à se sortir de situations qui pourraient le mettre dans l’embarras grâce à son « hockey sense ». Ce « hockey sense » pourrait d’ailleurs l’amener à jouer de grosses minutes en avantage numérique dans le futur.

C’est un défenseur qui adore se porter en attaque, pour l’avoir vu évoluer à plusieurs reprises au niveau Midget AAA, mais je le sens encore un peu réticent au niveau de la LHJMQ. Ce n’est qu’une question de temps dans son cas puisque lorsqu’il aura bien terminé ses analyses et lorsqu’il aura la pleine confiance du personnel d’entraineurs, il gagnera encore plus en confiance et on le verra beaucoup plus souvent transporter la rondelle. Un joueur intelligent est aussi un joueur prudent.

J’ai demandé à Dominic Ricard ce qu’il pensait de la progression de son numéro 92 :

« Nicolas progresse très bien. Sa vitesse d’exécution est meilleure et il se développe bien physiquement ce qui lui facilite la tâche dans ses batailles à un contre un. »

Physiquement, Beaudin devra développer la force de ses jambes s’il veut améliorer son explosion et il pourra se permettre de manger quelques hotdogs cet été dans le but de prendre un peu de poids. Pour un défenseur, ce n’est jamais un luxe de prendre quelques livres.

Je me suis permis de demander à Jonathan Lessard où il projetait son jeune défenseur dans le futur :

« Un défenseur de premier plan qui excelle dans les deux sens de la patinoire. Il devrait être un pilier sur l’avantage numérique pour les Voltigeurs dans le futur. »

Ce que j’aime aussi de Beaudin, c’est son attitude. Je ne suis pas trop en faveur de cette fameuse loi non écrite qui impose pratiquement aux joueurs recrues de demeurer discrets. Au contraire, je suis contre le fait de dénaturer un joueur qui arrive dans un nouvel environnement puisque qu’on le veuille ou non, le fait de le dénaturer en dehors de la glace le forcera à se dénaturer par lui-même sur la glace. Beaudin n’est pas avec les Voltis depuis longtemps, mais déjà on le sent à l’aise avec les autres et il ne se gêne pas pour prendre la place qu’il a envie de prendre. C’est un réflexe dont sont dotés les « leaders naturels ».

Parlant de Beaudin, voici ce qu’il avait à me raconter à son propre sujet :

« Je me décris comme un défenseur offensif avec une bonne vision du jeu. Je me comporte aussi de mieux en mieux dans ma zone défensive. J’ai aussi une belle mobilité et j’aime vraiment appuyer l’attaque. »

Une autre chose que j’aime beaucoup de lui, sa confiance. Certains lui diront peut-être dans le futur qu’il en a trop, mais croyez-moi, de la confiance dans la vie, vous n’en avez jamais de trop !

plus de nouvelles
Louis Morissette s’associe à la Classique hivernale Drummondville 2018
Il y a 7 heures
Connor Bramwell acquis par les Voltigeurs
Il y a 9 heures
Les Voltigeurs se paient l'Armada
Il y a 4 jours
Don Cherry nommé président honoraire des Célébrations de la 100e Coupe Memorial Mastercard
Il y a 6 jours
Harvey réalise 25 arrêts et propulse la LHJMQ vers un gain de 3-1
Il y a 6 jours
Match #5 LHJMQ 3 Russie 1
Il y a 6 jours