MENU

Plus fringants et plus opportunistes

À deux semaines de la mise au jeu initiale de la saison 2013-2014, on a eu droit à un avant-goût du match d’ouverture qui opposera les Voltigeurs aux Huskies, jeudi soir, au Centre Marcel-Dionne. Plus fringants et plus opportunistes, les Drummondvillois ont eu le dessus 6-3 sur leurs rivaux de Rouyn-Noranda.

Bien que sans enjeu, le duel a donné lieu à un spectacle somme toute intéressant entre les deux adversaires de la division Telus Ouest, qui se retrouvaient pour la première fois depuis le choc des dernières séries éliminatoires. Le match s’est joué au deuxième vingt, quand les Voltigeurs ont enfilé trois buts sans réplique pour transformer une égalité de 1-1 en avance de 4-1.
Déployant un effort plus soutenu, les locaux n’ont jamais regardé derrière par la suite. De toute évidence, le message lancé par Martin Raymond après la défaite de dimanche face aux Cataractes a été bien entendu par ses protégés.

«Ce soir, on a effectivement travaillé plus fort sans la rondelle. On a aussi fait de bien meilleures choses avec la rondelle, même si on a encore des choses à améliorer à ce chapitre. On doit mieux supporter le porteur du disque», a commenté l’entraîneur-chef des Voltigeurs.
Ce dernier a souligné à grands traits le travail acharné et le jeu inspiré des membres de son troisième trio. Pilotée par le jeune Jérémy Auger (0-1), cette unité était complétée par les vétérans Alexandre Roy (1-1) et Olivier Caouette (1-1).

«Ce trio a donné le tempo au match. Ils ont joué physique, ils ont mis des rondelles en fond de territoire et ils ont bataillé pour des rondelles libres, ce qui a provoqué des chances de compter. Les autres trios devraient s’inspirer de leur façon de jouer», a lancé Raymond.

Face aux Huskies, les Voltigeurs ont envoyé 11 attaquants et 7 défenseurs dans la mêlée, un scénario qu’on risque de revoir souvent durant la prochaine campagne.
«Nos quatre jeunes défenseurs ont bien répondu à l’appel. En bon vétéran, Lambert-Lemay a montré la voie avec son jeu physique», a fait remarquer Raymond.

Visiblement déjà prêt à entamer la saison régulière, Louis-Philip Guindon a repoussé 22 des 25 rondelles dirigées vers lui. Le gardien de 18 ans a eu le meilleur sur son vis-à-vis, Carl Hozjan, qui a cédé six fois sur 26 tirs.

«Sur les trois buts des Huskies, Guindon a été laissé à lui-même», a souligné Raymond.
Inactifs ce week-end, les Voltigeurs (3-2-0-0) complèteront leur calendrier hors-concours en recevant les Tigres, le vendredi 6 septembre, puis en visitant les Saguenéens, le lendemain. Les Drummondvillois retrouveront les Huskies pour le lancement de la 32e saison de leur histoire, le vendredi 13 septembre.
D’ici là, six joueurs des Voltigeurs s’envoleront vers des camps professionnels au cours des prochains jours. Le départ d’Olivier Archambault (invité par Minnesota), Matthew Boudens (invité par Montréal), Jérome Verrier (invité par Winnipeg), Christophe Lalancette (repêché par San Jose), Nikolas Brouillard (invité par San Jose) et Louis-Philip Guindon (invité par Washington) laissera la place à quelques joueurs affiliés pour les deux derniers matchs préparatoires. Du lot, seuls les attaquants de 20 ans Archambault et Boudens sont éligibles à faire le saut dans les rangs professionnels mineurs dès cette saison. Les Voltigeurs espèrent vivement le retour du second.
 
Le fil du match
En début de deuxième période, Olivier Caouette a épaté les spectateurs en saisissant son propre retour de lancer avant de propulser la rondelle dans le haut du filet avec son revers. Quelques instants plus tard, Alexandre Roy a sauté sur un retour sur une descente en surnombre. Frédéric Aubé a creusé l’écart en fin de période quand son tir en provenance de la pointe s’est frayé un chemin derrière la ligne des buts alors que les deux équipes évoluaient à quatre contre quatre. Sur la séquence, Sergei Boikov a obtenu sa deuxième passe de la soirée.

Profitant d’un avantage numérique, Jean-Sébastien Dea a réduit l’écart au début du troisième tiers, mais Georgs Golovkovs a aussitôt riposté en décochant un puissant tir à la suite d’un revirement à la ligne bleue. L’attaquant letton a ensuite préparé le but de Joey Ratelle. Maxime St-Cyr a marqué dans une cause perdante alors que les siens évoluaient à court d’un homme.
Au premier vingt, Liam O’Brien avait ouvert le pointage au moment où Jérome Verrier sortait du banc des punitions et que Christophe Lalancette retraitait au banc, blessé au visage. Cameron Askew a répliqué avant la fin de l’engagement lors d’une mêlée devant le filet.

Bloc-notes…
Ennuyé par une légère blessure à un genou, Jérome Verrier n’a pas été en mesure de compléter la rencontre. Son cas n’inspirerait toutefois aucune crainte… Joey Ratelle et Justin Guénette en sont venus aux coups en fin de match. Le défenseur des Huskies a donné une bonne frousse aux spectateurs quand sa tête a violemment donné sur la patinoire, mais il a été en mesure de se relever par lui-même et même de lancer quelques reproches aux joueurs des Voltigeurs en quittant la surface… Avant le match, l’organisation drummondvilloise a demandé aux spectateurs d’observer une minute de silence à la mémoire du 27e Grand du sport, André Lamy…

plus de nouvelles
Repêchage 2019
Il y a 6 jours
De la grande visite à Drummondville
Il y a 6 jours
Steve Bégin ne sera pas de retour la saison prochaine
il y a 3 semaines
La LHJMQ dévoile le calendrier complet de la saison 2019-20
il y a 3 semaines
Nomination de Philippe Boucher au poste de directeur-gérant des Voltigeurs
Il y a 4 semaines
Bilan d’une saison exceptionnelle pour les Voltigeurs !
Il y a 1 mois