MENU
Ratelle et Verrier sauvent les meubles

Décidément, les Voltigeurs en auront eu plein les bras contre les détenteurs du 60e et dernier rang au hockey junior canadien. Pour une deuxième fois en l’espace de 48 heures, les Drummondvillois ont dû puiser au fond de leurs ressources pour finalement l’emporter de justesse 3-2 en fusillade face aux Cataractes, dimanche, à Shawinigan.

 

Bénéficiant pourtant d’une journée de repos supplémentaire, leurs adversaires étant confrontés à un troisième match en autant de soirs, les Voltigeurs n’ont jamais véritablement été en mesure de prendre les commandes de cette rencontre. Après avoir vu Anthony Beauvillier donner les devants 2-1 aux Cats en milieu de troisième période, les visiteurs se dirigeaient vers une gênante défaite, mais Joey Ratelle a sauvé les meubles en tirant profit d’un revirement pour provoquer l’égalité avec moins de deux minutes à écouler au tableau indicateur.

En fusillade, Jérome Verrier, qui avait joué aux héros lors du match précédent, a été l’unique tireur à déjouer Storm Phaneuf. À l’autre bout de la patinoire, Louis-Philip Guindon a repoussé les trois joueurs à s’élancer vers lui.

«Ça n’a pas été facile, mais dans cette ligue, n’importe qui peut battre n’importe qui. J’ai toujours dit que Shawinigan est une équipe jeune, mais avec beaucoup de vitesse et d’habiletés. Je leur lève mon chapeau. Ce soir, ils ont mieux joué que vendredi. De notre côté, on n’a pas exécuté avec la même efficacité, notamment en avantage numérique», a expliqué Martin Raymond dans un entretien téléphonique.

«Les Cataractes ont mieux joué que nous en première période, mais on a repris du poil de la bête en deuxième. En troisième, on n’a pas lâché même si on tirait de l’arrière. C’est un point positif. Ratelle est allé chercher un gros but. Le trio qu’il forme avec Boudens et Verrier a encore joué un match très solide. Ces trois-là nous amènent beaucoup de leadership», a continué l’entraîneur-chef des Voltigeurs.

Au deuxième engagement, Olivier Caouette avait lancé les Voltigeurs en avant, mais Frédérick Gaudreau a profité d’une attaque massive pour créer l’égalité quelques instants plus tard. Les Cataractes ont eu le dessus 30-27 dans la colonne des lancers, ce qui ne les a pas empêchés de subir une septième défaite consécutive.

«Guindon et Phaneuf ont été vraiment très solides. Avec ses arrêts en temps réglementaire et en fusillade, Guindon nous a permis d’aller chercher deux points», a affirmé Raymond.

Effectuant un retour après avoir purgé une suspension de cinq parties, Charles-David Beaudoin n’a pas été en mesure de compléter la rencontre. Le vétéran défenseur a encaissé un choc à la tête en voulant appliquer une mise en échec à un adversaire. Aux prises avec des symptômes de commotion cérébrale, il a été transporté à l’hôpital pour y subir des tests.

Ce sera maintenant au tour des Voltigeurs (15-10-1-1) de disputer une séquence de trois parties en autant de soirs, le week-end prochain. Après avoir reçu l’Armada (20-3-3-0) et le Phoenix (10-15-1-1), vendredi et samedi, au Centre Marcel-Dionne, ils visiteront à nouveau les Cataractes (3-21-2-1), dimanche.

plus de nouvelles
Les Voltigeurs incapables de couler l'Armada
Il y a 19 heures
Le Groupe Canimex devient présentateur officiel
Il y a 1 jour
Olivier Rodrigue sélectionné pour le Match des Meilleurs Espoirs de la LCH 2018
Il y a 3 jours
3:15
Le Noël des Voltigeurs
Il y a 6 jours
5:36
"En route vers la Classique hivernale Drummondville 2018" - Épisode 1
Il y a 1 semaine
Quatorze équipes de hockey mineur retenues pour participer à la Classique hivernale Drummondville 2018!
Il y a 1 semaine