MENU
Verrier : «On a trouvé une façon de gagner»

Ce ne fut pas très joli, mais à la fin, c’est le résultat qui compte. Les Voltigeurs ont mis fin à une séquence de deux défaites en venant à bout des modestes, mais tenaces Sea Dogs par le pointage de 4-3, mercredi soir, au Centre Marcel-Dionne.

En dépit d’une nette domination au chapitre des lancers, les troupiers de Martin Raymond ont eu besoin de tout leur petit change pour mettre le grappin sur les deux points de la victoire. Après s’être buté à un Sébastien Auger en pleine possession de ses moyens durant une bonne partie de la soirée, le jeu de puissance drummondvillois, toujours aussi menaçant depuis le début de la saison, a fait pencher la balance en fin de match.

Bien posté devant le filet, Christophe Lalancette a enfilé le but décisif en sautant sur un retour de lancer de Jérome Verrier, brisant l’égalité de 3-3 avec un peu plus de trois minutes à écouler au tableau indicateur en troisième période. Jurij Repe purgeait une punition pour avoir porté son bâton élevé à l’endroit de Guillaume Gauthier.

«Ce n’est pas un match qui va passer à l’histoire, mais dans ce temps-là, il faut trouver une façon de gagner. C’est ce qu’on a fait. Les Sea Dogs misent sur un gardien solide et devant lui, ils jouent une boîte défensive serrée. Il fallait rester concentrés et affamés, pour être prêts à mettre le rebond dans le filet quand il arrive. C’est ce qu’on a réussi à faire», a résumé Jérome Verrier après la rencontre.

Devant la récente séquence d’insuccès de son équipe, Martin Raymond avait émis le souhait de voir ses joueurs provoquer «une étincelle» dans l’espoir de faire tourner le vent. C’est finalement Matthew Boudens qui a répondu à l’appel de son entraîneur vers le milieu du troisième vingt, en engageant un combat avec Lukas Walter après avoir assené une retentissante mise en échec à Alexander McQuaid derrière le filet.

«On commençait à s’endormir. On était congestionné en zone neutre et on échappait des rondelles. Ça aurait pu devenir dangereux. C’est ce moment que Matt a choisi pour répondre à l’appel. C’est lui qui a amené l’étincelle», a lancé Martin Raymond.

Les compagnons de trio de Boudens ont également sonné la charge avec du jeu inspiré en offensive. Auteur d’un but et deux passes, Lalancette a prolongé sa séquence de matchs avec au moins un point à sept. L’ancien du Titan d’Acadie-Bathurst s’est hissé au 15e rang des pointeurs de la LHJMQ. Quant à Verrier (1-1), il revendique désormais 13 buts, ce qui le place au deuxième rang à travers le circuit.

«Ce trio montre l’exemple. Ils contribuent dans toutes les facettes du jeu. Ce sont nos meneurs, nos leaders, et ils agissent comme tel sur la glace», a souligné Raymond.

Ce dernier a également souligné le travail de son troisième trio, qui lui a fourni deux buts, ceux de Mitch Graham et Olivier Caouette.

Menant 3-2 après 20 minutes, les Voltigeurs ont continué de mitrailler le filet d’Auger en deuxième période, sans toutefois parvenir à le déjouer. Ce manque d’opportunisme est venu les hanter en fin d’engagement, lorsqu’Oliver Cooper a créé l’égalité 3-3 d’un tir des poignets à la fois vif et précis.

«Non seulement les Sea Dogs ont un bon gardien, mais ils jouent une bonne trappe devant lui. Le danger, c’est de devenir impatient, mais on a continué à travailler sans relâche. On est allé chercher une victoire qu’on méritait», a analysé Martin Raymond.

Au total, les Voltigeurs ont bombardé Sébastien Auger de 41 rondelles. De son côté, Louis-Philip Guindon a fait face à 22 lancers. Paraissant parfois hésitant durant les 40 premières minutes de jeu, le gardien de 18 ans s’est néanmoins montré solide au troisième tiers.

«Louis-Philip a fini le match avec aplomb. Il a bien répondu en troisième», a lancé Raymond.

Notons que Cameron Askew a effectué un retour dans l’alignement des Voltigeurs après un purgatoire d’une partie. C’est Giovanni Fiore qui a écopé en étant rayé de l’alignement.

«Askew a mieux joué ce soir. Quant à Fiore, on sait ce dont il est capable. On veut le voir jouer à son plein potentiel», a expliqué Raymond.

En première période, des buts de Graham (sur un retour), Verrier (à cinq contre trois) et Caouette (en infériorité numérique) avaient placé les Voltigeurs aux commandes. Nathan Noël (sur le premier tir des siens) et Michael Abbott (en avantage numérique) ont riposté pour les Sea Dogs (5-9-0-1).

Grâce à ce gain, les Voltigeurs (8-6-0-1) ont bondi de la 12e à la 8e position au classement général. Les Rouges renoueront avec l’action vendredi soir, alors que les Tigres de Victoriaville (8-5-1-0) feront un arrêt à Drummondville. Cette première tranche de la bataille de la route 122 débutera à 19 h 30.

plus de nouvelles
Les Voltigeurs incapables de couler l'Armada
Il y a 19 heures
Le Groupe Canimex devient présentateur officiel
Il y a 1 jour
Olivier Rodrigue sélectionné pour le Match des Meilleurs Espoirs de la LCH 2018
Il y a 3 jours
3:15
Le Noël des Voltigeurs
Il y a 6 jours
5:36
"En route vers la Classique hivernale Drummondville 2018" - Épisode 1
Il y a 1 semaine
Quatorze équipes de hockey mineur retenues pour participer à la Classique hivernale Drummondville 2018!
Il y a 1 semaine