MENU
Voltigeurs 2, Titan 0 : «Une victoire signée L.-P.»

S’inspirant peut-être de Carey Price, Louis-Philip Guindon a réalisé 33 arrêts, vendredi soir, guidant les Voltigeurs de Drummondville vers une victoire de 2-0 sur le Titan d’Acadie-Bathurst. La troupe de Martin Raymond entame ainsi son voyage de trois matchs en autant de jours au Nouveau-Brunswick du bon pied.

Proclamé première étoile du match, Guindon a signé un troisième blanchissage cette saison et un septième en carrière, ce qui sera certainement de nature à lui redonner confiance. Le gardien de 18 ans a mis fin à une séquence de quatre défaites, lui qui n’avait pas encore goûté aux joies de la victoire en 2014.

«C’est une victoire signée L.-P. Il a été très agressif devant son filet. Il suivait bien la rondelle et il était précis dans ses mouvements», a commenté Martin Raymond lorsque joint après le match.

Malgré un lent départ, les Voltigeurs ont pris les devants en première période quand Matthew Boudens a tiré sur réception lors d’une descente à deux contre un avec Georgs Golovkovs. Au début du troisième vingt, ces deux joueurs ont ensuite préparé le but de leur compagnon de trio Joey Ratelle.

«Dans la première moitié de la première période, on a joué en deçà de nos standards. On prenait de mauvaises décisions avec la rondelle. On a alloué trop de tirs à mon goût. Vers la fin de la première, on s’est mis à faire des jeux plus simples profondément en territoire adverse. Ça nous a permis de prendre du momentum. En deuxième, on a joué intelligemment en échec-avant et on a mieux contrôlé le jeu», a analysé l’entraîneur-chef des Voltigeurs.

«En troisième, on a écopé de plusieurs pénalités, certaines étant méritées et d’autres par malchance, alors on a dû se défendre constamment, a-t-il continué. La bonne nouvelle, c’est que notre désavantage numérique a fait du très bon travail. On a changé notre manière de jouer, qui s’apparente plus à celle qu’on utilise à cinq contre cinq, et nos joueurs semblent plus à l’aise là-dedans.»

Le jeu de puissance du Titan a en effet été muselé en huit occasions, incluant un avantage de quatre minutes ainsi qu’un long cinq contre trois en troisième période. L’attaque massive des Voltigeurs a quant à elle été blanchie en trois tentatives.

Les Voltigeurs ont dirigé 24 tirs vers le filet défendu par Jacob Brennan.

Gaudreau blessé, Raymond en renfort

Les Voltigeurs étaient privés des services de Frédérick Gaudreau, qui soigne une blessure au bas du corps. L’état de santé du meilleur pointeur de l’équipe sera évalué sur une base quotidienne.

«Gaudreau s’est blessé à l’entraînement cette semaine et il avait encore de la douleur aujourd’hui. On va y aller avec beaucoup de prudence. On ne veut surtout pas prendre de chance inutile. On pense qu’on a assez de profondeur pour le remplacer en groupe», a fait savoir Raymond.

Pour remplacer Gaudreau, les Voltigeurs ont rappelé l’attaquant de 18 ans Philippe Raymond de Longueuil (junior AAA). Le fils de Martin Raymond a donc disputé son premier match en carrière dans la LHJMQ.

«Il n’a pas été utilisé beaucoup, mais il a offert une performance acceptable. Il est en plein apprentissage», a indiqué le paternel.

De son côté, Jérome Verrier a vu sa série de parties avec au moins un point prendre fin à 11. Preuve de sa constance, le Drummondvillois de 19 ans a connu deux séquences semblables jusqu’ici ici cette saison.

Les Voltigeurs continueront leur périple en faisant un arrêt au domicile des Sea Dogs de Saint-Jean, samedi soir (18 h). Ils rendront ensuite visite aux Wildcats de Moncton, dimanche après-midi (15 h).

plus de nouvelles
Louis Morissette s’associe à la Classique hivernale Drummondville 2018
Il y a 7 heures
Connor Bramwell acquis par les Voltigeurs
Il y a 9 heures
Les Voltigeurs se paient l'Armada
Il y a 4 jours
Don Cherry nommé président honoraire des Célébrations de la 100e Coupe Memorial Mastercard
Il y a 6 jours
Harvey réalise 25 arrêts et propulse la LHJMQ vers un gain de 3-1
Il y a 6 jours
Match #5 LHJMQ 3 Russie 1
Il y a 6 jours