MENU

Alex Barré-Boulet attire l’attention

 

Il y a longtemps qu’une recrue des Voltigeurs n’a pas autant attiré l’attention. Âgé de 17 ans, Alex Barré-Boulet constitue l’une des principales surprises dans le camp drummondvillois depuis le début de la saison.

Profitant de l’absence de quelques vétérans, Barré-Boulet, un tardif choix de sixième ronde des Voltigeurs en 2013, a rapidement étalé son talent et ne semble pas vouloir ralentir la cadence. À ses 18 premières parties, le créatif joueur de centre a déjà accumulé 14 points (2 buts, 12 passes), ce qui le place parmi les recrues les plus productives de la LHJMQ.

«C’est au-delà de mes attentes. Au début, je m’attendais à jouer sur un troisième ou quatrième trio, pas sur le premier. Je ne pensais pas obtenir autant de points non plus. Pour tout dire, je ne le réalise pas vraiment. Je vis ça simplement, comme un adolescent qui essaie de profiter le plus possible de cette expérience», a raconté Barré-Boulet après un récent match des Voltigeurs.

«Je suis conscient qu’au retour de Lalancette et de Verrier, mon temps de jeu va diminuer, mais je vais tout faire pour garder ma place.»

En plus de s’avérer une menace constante près des filets adverses en raison de ses mains rapides et ses qualités de passeur, Barré-Boulet se montre également intelligent et efficace dans les missions défensives, lui qui affiche d’ailleurs un différentiel de +8. Faisait fi de sa petite stature, l’athlète de 5 pieds, 9 pouces et 159 livres originaire de Montmagny se démarque également par son travail acharné dans la poursuite de la rondelle.

«Je ne suis pas le plus gros physiquement, mais je joue comme un gros joueur. J’essaie de gagner la plupart de mes batailles à un contre un. Je n’hésite jamais à compléter mes mises en échec pour provoquer des chances de marquer», a-t-il expliqué.

Au-delà des statistiques, Barré-Boulet semble s’amuser comme un petit fou chaque fois qu’il saute sur la glace.

«La chimie est excellente avec mes coéquipiers. On forme un beau noyau de jeunes joueurs. Au lieu de s’en servir comme d’une excuse, on se rallie plutôt autour de notre jeunesse», a conclu celui qui devrait faire encore soulever la foule du Centre Marcel-Dionne de nombreuses fois au cours des prochaines années.

 

plus de nouvelles
La LCH désigne son Comité d'Examen Indépendant
il y a 2 semaines
Les Voltigeurs confirment leur équipe de soutien hockey
il y a 3 semaines
Design le masque de Francesco Lapenna
Il y a 1 mois
Les plus beaux arrêts d'Anthony Morrone en 2019-2020!
Il y a 1 mois
Profils des Gérants d'Équipement de 2019-2020
Il y a 1 mois
Profils des Thérapeutes de 2019-2020
Il y a 1 mois