MENU

De retour aux bonnes habitudes

Screaming Eagles 3, Voltigeurs 7

Les Voltigeurs sont revenus à leurs bonnes vieilles habitudes, dimanche, au Centre Marcel-Dionne. En renversant les Screaming Eagles du Cap-Breton par le pointage de 7-3, les Drummondvillois ont freiné une séquence de quatre défaites.

 

Devant un adversaire fatigué et à la confiance fragile à la suite d’une raclée encaissée la veille, les Voltigeurs ont tardé avant de se mettre véritablement en marche. Après avoir ouvert le pointage tôt dans le match, les locaux ont ralenti la cadence dans la deuxième portion du premier vingt, permettant aux Eagles de prendre les devants 2-1.

Au moment où le match semblait pencher du côté des visiteurs, Jérome Verrier a sonné le réveil des siens sur un jeu inusité en fin d’engagement. S’amenant en zone adverse pendant un désavantage numérique, il a simplement dirigé la rondelle devant le filet, où son ancien coéquipier Guillaume Gauthier a involontairement déjoué son propre gardien, Alex Bureau.

Ce but a non seulement permis aux Voltigeurs de retraiter au vestiaire avec une égalité de 2-2, mais il a semblé leur donner un nouveau souffle à leur retour sur la patinoire. Les protégés de Martin Raymond ont largement dominé les deux dernières périodes, en route vers un premier gain en 2014.

«Comparativement à nos derniers matchs, on a été plus opportunistes en offensive. Dernièrement, on ne profitait pas de nos chances. Ce soir, la rondelle rentrait après avoir frappé un patin ou même après qu’on l’ait échappé. Le but en fin de première période nous a donné un break. Ça nous a donné confiance», a commenté Martin Raymond.

Après avoir vu les Eagles créer l’égalité 3-3 en début de deuxième période, les Voltigeurs ont répondu en enfilant quatre buts sans riposte. Inconstantes depuis quelques rencontres, les unités spéciales des Voltigeurs ont été brillantes dans ce match. L’attaque massive a frappé trois fois en six tentatives, inscrivant notamment le but vainqueur. L’unité de désavantage numérique n’a alloué qu’un but en quatre occasions en plus d’en marquer deux. Les Drummondvillois ont quasiment doublé leurs adversaires 43-22 dans la colonne des lancers.

«Notre exécution et notre jeu défensif étaient bien meilleurs que lors des derniers matchs. Ça nous a permis d’obtenir de nombreuses chances de compter», a indiqué le pilote des Voltigeurs.

Dans la victoire, Nikolas Brouillard (1-3), Jérome Verrier (2-1), Christophe Lalancette (2-0), Georgs Golovkovs (1-1) et Alexandre Grand-Maison (sur un tir de punition) ont sonné la charge en offensive. Julien Pelletier, Max Lindsay et Raphaël Corriveau ont répliqué pour les visiteurs, qui disputaient un troisième match en autant de soirs sur la route.

Survenant seulement cinq jours après l’échange entre les deux organisations, ce duel revêtait évidemment un caractère particulier pour William Carrier et Guillaume Gauthier. Après le match, le pilote des Screaming Eagles, Marc-André Dumont, a toutefois refusé d’attribuer à la nervosité le geste de Gauthier.

«C’est une malchance, tout simplement. Ça aurait pu arriver à n’importe qui», a-t-il affirmé.

«On est allé chercher Gauthier car on veut bâtir notre équipe avec du talent. C’est un joueur très doué techniquement. À 18 ans, il est à mi-carrière. On croit que le meilleur est en avant de lui», a-t-il ajouté.

Ayant terminé au dernier rang du classement l’an dernier, les Screaming Eagles (22-19-0-3) représentent possiblement le club le plus amélioré du circuit cette saison.

«On est une jeune équipe, mais on connait une belle progression. L’an passé, on n’était même pas proche de faire les séries, mais cette année, on joue pour plus que ,500. On est très fiers du travail accompli par nos jeunes», a lancé Marc-André Dumont.

Septièmes au classement général, les Voltigeurs (27-15-1-1) se préparent quant à eux à effectuer un voyage de trois parties en autant de soirs au Nouveau-Brunswick. L’équipe fera des arrêts à Acadie-Bathurst, vendredi, à Saint-Jean, samedi, puis à Moncton, dimanche.

«L’adaptation de nos nouveaux joueurs se fait tranquillement. On doit maintenant continuer sur notre lancée de ce soir. On doit encore peaufiner notre jeu défensif. On a du pain sur la planche, mais on avance», a conclu Martin Raymond.

Bloc-notes…

Même s’il a échappé la rondelle sur le jeu, Alexandre Grand-Maison a inscrit son premier but dans son nouvel uniforme sur un tir de punition en fin de match… Employé à toutes les sauces, Ryan Culkin a quant à lui récolté sa première passe depuis qu’il a été acquis par les Voltigeurs… Joe Fleschler a profité de l’apport offensif de ses coéquipiers pour signer une huitième victoire en dix décisions cette saison… Suspendu pour un match pour avoir enlevé le casque d’un adversaire dans une bagarre, Matthew Donnelly n’a pas affronté son ancienne équipe… Une foule de 2270 spectateurs a assisté à la rencontre…

plus de nouvelles
6 joueurs retranchés aujourd'hui
Il y a 3 jours
Les Voltigeurs réduisent leur alignement à 43 joueurs
Il y a 6 jours
Les Voltigeurs sont de retour !
il y a 2 semaines
CONCOURS : Aux Voltigeurs entre chums!
Il y a 1 mois
Bureaux administratifs fermés pour les vacances estivales
Il y a 1 mois
L’équipe du personnel entraîneur des Voltigeurs complétée
Il y a 2 mois