MENU

Guindon et les Voltigeurs surprennent le Drakkar

Louis-Philip Guindon s’est dressé devant son filet, Frédérick Gaudreau s’est chargé de l’attaque et les Voltigeurs ont surpris le Drakkar par le pointage de 2-1, samedi soir, à Baie-Comeau.

 


Au lendemain de leur faux pas à Chicoutimi, les Drummondvillois ont rebondi de brillante façon face aux finalistes de la Coupe du Président. Poursuivant sur sa lancée, Gaudreau a donné les devants aux siens au premier vingt avant de préparer le but de Nikolas Brouillard durant un avantage numérique en milieu de troisième période.

En fin de rencontre, Alexandre Ranger a réduit l’écart alors que le Drakkar attaquait à six contre quatre. Les hommes de Martin Raymond ont néanmoins tenu le coup, signant ainsi une septième victoire en à leurs huit dernières sorties.

«Ça fait du bien de finir ce voyage sur une victoire, surtout après notre défaite d’hier où on a encore connu des difficultés contre Graham et les Saguenéens. Ce soir, la solide performance de Guindon a fait la différence. Ses arrêts nous ont tenus dans le match pendant les dix premières minutes de la rencontre. Ça nous a permis de jouer avec plus d’aplomb et de confiance par la suite. On a lentement pris le contrôle du match», a relaté Martin Raymond lors d’un entretien téléphonique.

«Globalement, je suis content de la façon dont on a rebondi émotivement après un match plus difficile et quatre heures et demie d’autobus. On a apporté quelques ajustements, mais on a encore utilisé nos quatre trios. En fin de partie, on a été un peu trop prudent à mon goût, mais il faut dire que la fatigue d’un sixième match en neuf soirs s’est fait sentir», a ajouté l’entraîneur-chef des Voltigeurs, en soulignant au passage les performances inspirées des Gaudreau, Golovkovs, Caouette et Boudens.

Chassé du match la veille, à Chicoutimi, Louis-Philip Guindon a repoussé 32 des 33 rondelles dirigées vers lui. Ses coéquipiers ont lancé à 23 reprises vers la cage défendue par Simon Lemieux.

Jumelé aux récentes victoires acquises contre l’Armada, ce triomphe démontre que les Voltigeurs seront à prendre au sérieux en deuxième moitié de saison. Mine de rien, les Drummondvillois (20-11-1-1) n’accusent plus que deux points de retard sur le Drakkar (20-8-1-3), une formation considérée comme l’une des puissances de la Ligue canadienne de hockey.

«Ce que je retiens surtout de cette victoire, c’est qu’elle nous permet de jouer pour plus de .500 sur la route. Si tu veux connaître du succès en séries éliminatoires, tu te dois de bien jouer sur les patinoires adverses», a souligné Martin Raymond, dont l’équipe présente une fiche de 8-7-1-1 lorsqu’elle évolue à l’étranger.

«Par contre, on a mieux joué sur la petite glace de Baie-Comeau que sur la grande glace de Chicoutimi. C’est un aspect sur lequel on devra travailler», a-t-il ajouté.

Les Voltigeurs bénéficieront maintenant d’une semaine complète de répit avant de recevoir les Foreurs de Val-d’Or, samedi prochain. Les blessés Charles-David Beaudoin (commotion cérébrale) et Cameron Askew (mâchoire) devraient alors être en mesure d’effectuer un retour au jeu.

plus de nouvelles
Les Voltigeurs sont de retour !
Il y a 1 semaine
CONCOURS : Aux Voltigeurs entre chums!
Il y a 1 mois
Bureaux administratifs fermés pour les vacances estivales
Il y a 1 mois
L’équipe du personnel entraîneur des Voltigeurs complétée
Il y a 1 mois
Steve Ahern se joint aux Voltigeurs
Il y a 2 mois
CONCOURS : Expérience VIP
Il y a 2 mois