MENU

«Les Voltigeurs nous ont fait mal paraître»

– Yanick Jean

Les joueurs des Voltigeurs ont parfois donné l’impression d’être seuls sur la glace, vendredi soir, au Centre Marcel-Dionne. Plus rapides, plus intenses et plus affamés, les Drummondvillois ont écrasé les Saguenéens de Chicoutimi par le pointage de 7-2.

Opposés à la plus jeune équipe de la LHJMQ, les Voltigeurs ont eu tôt fait de prendre les commandes de la rencontre. Après avoir encaissé le premier but, les protégés de Martin Raymond ont riposté avec une salve de cinq buts en l’espace de dix minutes. Le reste du match n’a été qu’une formalité pour les Rouges, qui ont prolongé leur séquence victorieuse à trois parties.

«On a connu une très bonne semaine à l’entraînement. On l’a senti dès la première période : on exécutait très bien les jeux. On a aussi été plus opportunistes. Dernièrement, on se butait souvent à des gardiens spectaculaires, mais ce soir, on a percé la muraille Billia. Tout fonctionnait pour nous. C’est ça, le hockey», a lancé Martin Raymond, qui a vu son équipe dominer 32-23 au chapitre des lancers.

«Dans l’ensemble, on a livré un autre solide effort collectif», a ajouté l’entraîneur-chef.

Poursuivant sur sa lancée, le premier trio des Voltigeurs a connu une soirée magique, contribuant à six des sept buts de l’équipe. Alors que Michael Carcone a amassé quatre points (2-2), Alex Barré-Boulet et Joey Ratelle ont enfilé chacun deux buts.

«Ces trois-là sont de vrais poisons autour du filet. Ce soir, Mike a patiné, Joey avait le compas dans l’œil et Alex a saisi les occasions qui se présentaient devant lui», a souligné Raymond.

Les Drummondvillois ont également pu compter sur une grande performance des défenseurs Frédéric Aubé (4 passes) et Sergei Boikov (10 mises en échec). «Notre corps défensif a été particulièrement solide. Le retour de Boikov nous donne beaucoup de profondeur.»

Les Voltigeurs (4-1-0-0) tenteront de poursuivre leur bon début de saison alors qu’ils accueilleront l’Armada (2-2-1-0), samedi soir. Les deux équipes ont eu recours à la prolongation pour déterminer un vainqueur, dimanche dernier, à Boisbriand.

«Je m’attends à un autre match excitant entre deux équipes qui patinent, comme la dernière fois», a affirmé Martin Raymond.

Une première pour Carignan-Labbé et Lavigne
De l’autre côté de l’aréna, Yanick Jean n’a pas cherché à se défiler. L’entraîneur-chef et directeur général des Saguenéens a admis que ses joueurs avaient cédé à la panique devant les attaques soutenues de l’adversaire.

«Ce soir, les Voltigeurs nous ont fait mal paraître. En première période, on n’était pas dans le coup. Ils ont été meilleurs à tous les points de vue : plus intenses, plus physiques et plus efficaces dans leur gestion de la rondelle. Leur travail acharné leur a permis de se créer beaucoup d’espace. De notre côté, on a été déstabilisé. On s’est mis à jouer sur les talons», a énuméré Jean, dont l’équipe (0-4-1-0) est toujours à la recherche d’une première victoire cette saison.

«Depuis le début du camp, je voyais une amélioration, mais ce soir, c’était vraiment difficile, a-t-il ajouté. On doit se servir de cette expérience. On a trop à apprendre et à travailler pour simplement mettre ce match à la poubelle. Ça va être une saison en montagnes russes, mais il faut trouver le moyen de progresser chaque semaine.»

Le match revêtait un cachet particulier pour l’ex-Voltigeur Julien Carignan-Labbé et le Drummondvillois Zachary Lavigne. Le défenseur de 18 ans et l’attaquant de 17 ans disputaient un premier match au Centre Marcel-Dionne dans l’uniforme des Sags.

«Carignan-Labbé nous apporte beaucoup de leadership. Sa présence est précieuse au sein de notre brigade défensive, qui est extrêmement jeune. Mais présentement, il joue trop. Quand il va retomber dans sa chaise, il va être plus efficace dans les missions défensives», a expliqué Yanick Jean.

«Quant à Lavigne, c’est un bon individu et un joueur dédié. Sa vitesse et son intensité lui permettent de contribuer dans les deux sens de la patinoire. À mesure qu’il va prendre du muscle, il va pouvoir être plus physique. On aime beaucoup son potentiel.»

Bloc-notes…
Habituellement solide contre les Voltigeurs, le gardien Julio Billia a dû céder sa place à Xavier Potvin dès la première période, après avoir cédé cinq fois sur 14 lancers… William Poirier a récolté son premier point en carrière dans la LHJMQ sur le but de Philippe Pelletier-Leblanc… Nicolas Roy et Gabryel Paquin-Boudreau ont été les seuls à déjouer Anthony Dumont-Bouchard, qui a signé son premier gain en carrière… Le retour de Sergei Boikov et de Joey Ratelle a permis aux Voltigeurs de présenter un alignement complet pour la première fois cette saison… L’ex-entraîneur-chef des Voltigeurs, Mario Duhamel, était un spectateur attentif dans les gradins, lui qui est aujourd’hui à l’emploi des Huskies… Félix Potvin était également présent au Centre Marcel-Dionne, ce qui lui a permis de voir son fils Xavier à l’œuvre…  Avant le match, les Voltigeurs ont souligné la conquête du Duquartier en accueillant les joueurs au centre de la patinoire… À Gatineau, le Drummondvillois Alex Dostie a amassé quatre points (1-3) dans un gain de 7-1 des Olympiques sur le Drakkar. Avec 13 points (5-8) en cinq matchs, Dostie domine les pointeurs de la LHJMQ…

plus de nouvelles
Nos 18 | Top 5 Jeux de 2019-2020 des Voltigeurs
Il y a 3 jours
Ne laissez pas nos joueurs seuls cette saison...
il y a 2 semaines
La LHJMQ dévoile son calendrier régulier de 2020-2021
il y a 3 semaines
Matchs hors-concours webdiffusés gratuitement grâce à Canadian Tire
Il y a 1 mois
Remboursements de billets
Il y a 1 mois
Liste des 34 joueurs invités au camp d'entraînement 2020
Il y a 1 mois