MENU

Les Voltigeurs rebondissent avec un jeu blanc

Au lendemain de leur performance peu convaincante à Saint-Jean, les Voltigeurs ont rebondi de belle façon en s’imposant 3-0 sur les Wildcats, dimanche, au Colisée de Moncton. Les Drummondvillois clôturent donc leur tournée de trois matchs en 72 heures au Nouveau-Brunswick avec une récolte de quatre points sur une possibilité de six.

Visiblement de retour au sommet de sa forme après une séquence plus laborieuse, Louis-Philip Guindon a signé son deuxième jeu blanc du voyage, son quatrième cette saison. Le gardien de 18 ans a repoussé chacun des 22 tirs dirigés vers lui, ce qui lui a valu la première étoile du match.

«Guindon a encore très bien fait. La différence, c’est qu’il s’amuse et qu’il est très calme devant son filet. On a ramené la notion de plaisir, car il ne faut pas oublier que le hockey, c’est un jeu. Il est un jeune homme très déterminé et il se mettait parfois beaucoup de pression», a expliqué l’entraîneur des Voltigeurs, Martin Raymond.

Guindon a également reçu l’appui de son unité de désavantage numérique, qui a muselé le jeu de puissance des Wildcats en neuf occasions, incluant deux cinq contre trois.

«Nos tueurs de punitions ont fait du très bon travail. La nouvelle méthode qu’on a mise en place fonctionne bien depuis quatre matchs», a souligné Raymond.

En attaque, Matthew Boudens et le nouveau venu Alexandre Grand-Maison ont permis aux Voltigeurs de retraiter au vestiaire avec une avance de 2-0 après deux périodes. Grand-Maison a complété son doublé en marquant dans un filet désert.

«Comparativement à hier, on a été meilleurs à cinq contre cinq. Défensivement, on a joué de façon plus serrée et on a pris moins de risques. On a fait plus attention aux détails», a analysé Martin Raymond, qui a vu son équipe diriger 25 tirs vers le filet défendu par Alex Dubeau.

«La défaite à Saint-Jean nous laisse un goût amer, mais c’était important de rebondir ce soir. On peut dresser un bilan correct de ce voyage», a-t-il ajouté.

Un autre nouveau visage des Voltigeurs, William Carrier celui-là, a préparé les deux premiers buts des siens. L’espoir des Blues de St-Louis semble vouloir sortir de sa coquille, lui qui avait été limité à une passe à ses cinq premiers matchs.

«Carrier est un patineur rapide et puissant, mais quand il va trop vite avec la rondelle, il perd des opportunités en offensive. Ce soir, il a été plus patient dans ses décisions, ce qui lui a permis de trouver de l’espace», a souligné Raymond.

Quant à Boudens, il a obtenu un septième point à ses quatre derniers matchs en plus d’être impliqué dans une bagarre. Son entraîneur a vanté son jeu complet et physique ainsi que son leadership.

Face aux Wildcats (23-23-0-2), les Voltigeurs ont perdu les services de Matthew Donnelly, qui s’est blessé au visage pendant un combat, ce qui lui a valu une visite à l’hôpital. Ennuyé par une blessure au bas du corps qu’il a aggravée la veille, Frédérick Gaudreau a quant à lui raté un deuxième match dans ce voyage. Le joueur affilié Philippe Raymond a pris sa place dans l’alignement.

Sur un pied d’égalité avec deux autres équipes au cinquième rang du classement général dans la LHJMQ, les Voltigeurs (29-16-1-1) seront de retour devant leurs partisans le week-end prochain. Ils accueilleront l’Océanic de Rimouski (27-13-3-4), samedi, puis les Islanders de Charlottetown (17-25-1-4), dimanche.

plus de nouvelles
Les Voltigeurs sont de retour !
Il y a 1 semaine
CONCOURS : Aux Voltigeurs entre chums!
Il y a 1 mois
Bureaux administratifs fermés pour les vacances estivales
Il y a 1 mois
L’équipe du personnel entraîneur des Voltigeurs complétée
Il y a 1 mois
Steve Ahern se joint aux Voltigeurs
Il y a 2 mois
CONCOURS : Expérience VIP
Il y a 2 mois