MENU

«Nos leaders ont pris les choses en charge»

Si on se fie à leur match d’ouverture disputé vendredi soir, au Centre Marcel-Dionne, les Voltigeurs offriront un spectacle électrisant à leurs partisans cette saison. Déchaînés en avantage numérique, les Drummondvillois ont renversé les Huskies de Rouyn-Noranda 6-3, vengeant ainsi en quelque sorte leur élimination hâtive du printemps dernier.

Profitant de l’indiscipline de leurs adversaires, les Voltigeurs ont pris les devants 2-0 tôt dans le match, ne regardant plus derrière après ce départ canon. L’attaque massive des locaux a produit cinq buts en 12 occasions pendant que celle des visiteurs était blanchie en sept tentatives.

À l’issue de son premier match derrière le banc des Voltigeurs, l’entraîneur-chef Martin Raymond a vanté le leadership de ses vétérans.

«Ce soir, nos leaders ont pris les choses en charge en s’impliquant physiquement dès le départ. Les Boudens, Verrier, Roy, Lambert-Lemay et Beaudoin se sont levés debout. C’est exactement ce dont on avait besoin», a lancé Raymond.

«Nos buts marqués en avantage numérique nous ont enlevé de la pression, a-t-il poursuivi. C’est plus facile de jouer à notre manière quand on mène 2-0. On a appliqué un bon échec-avant sur leur défensive. Nos quatre lignes d’attaque ont joué du hockey solide. Même le trio d’Askew a créé des choses en offensive. Bref, nos jeunes n’ont pas regardé la parade passer : ils ont suivi nos vétérans.»

Reprenant là où il avait laissé avant son départ pour le camp des recrues du Canadien de Montréal, Matthew Boudens a terminé sa soirée de travail avec un but et deux passes. «Les gars étaient très excités par ce premier match. On a plusieurs joueurs qui ont pris part à des camps professionnels et ils ont fait preuve de leadership. Personnellement, j’ai appris beaucoup à Montréal et j’essaie d’apporter cette expérience ici», a commenté Boudens, qui célébrait son 20e anniversaire de naissance.

«On a travaillé fort pendant 60 minutes. On a profité de nos opportunités sur le jeu de puissance et on a bien joué en désavantage numérique aussi. Les gars ont fait tous les petits extras, comme bloquer des lancers. Ce sont des clés pour la victoire», a-t-il ajouté.

Dans l’autre camp, l’entraîneur-chef Gilles Bouchard n’a pas mâché ses mots après son premier match à la barre des Huskies.

«Ce n’est pas compliqué : l’indiscipline nous a coulé. On était revenu dans le match en deuxième période, mais on a joué mou et on a attrapé des punitions inacceptables qui ont permis aux Voltigeurs de marquer deux buts rapides. C’est un manque de respect envers l’organisation», a-t-il pesté.

«La bonne nouvelle, c’est que c’était le premier match de l’année. On a quand même accompli des choses positives à cinq contre cinq. Mais quand on ne respecte pas l’identité de notre équipe, on ne gagne pas. C’est complètement de notre faute si on a perdu», a-t-il ajouté.

Outre Boudens, Nikolas Brouillard (1-1), Joey Ratelle (1-1), Jérémy Auger (1-1), Guillaume Gauthier (1-1) et Olivier Caouette ont également marqué pour les Voltigeurs. Steven Mercier, Marcus Power et Mathieu Lemay ont riposté pour les Huskies.

À travers ce feu d’artifice offensif, les Voltigeurs ont dominé 38-22 dans la colonne des lancers.

Un départ survolté

Complètement survoltés après des cérémonies d’ouverture qui ont mis la foule en appétit, les Drummondvillois ont enfilé deux buts durant les 93 premières secondes du match. Profitant de l’indiscipline des Huskies, qui ont écopé de deux punitions coup sur coup, Nikolas Brouillard et Joey Ratelle ont battu Carl Hozjan en l’espace de quelques instants.

Se retrouvant pour la première fois depuis les dernières séries éliminatoires, les deux équipes ont réglé de vieux comptes en s’échangeant quelques solides mises en échec. En plus des plusieurs échauffourées après les coups de sifflet, deux combats ont éclaté en première période.

Au deuxième vingt, Mathieu Lemay a réduit l’écart avec un tir précis, mais les locaux ont continué d’attaquer, enfilant deux buts rapides dans la dernière minute de jeu. Après des chances en or ratées par Giovanni Fiore et Cameron Askew, Matthew Boudens a porté la marque à 3-1 en sautant sur un retour de lancer alors que les Huskies évoluaient avec deux hommes en moins. Jérémy Auger a porté un dur coup aux visiteurs en ajoutant un autre but avec seulement cinq secondes à écouler au cadran, au moment même où la pénalité se terminait.

En début de troisième, les Voltigeurs ont vu Marcus Power réduire l’écart en désavantage numérique. Les Huskies ont toutefois continué de jouer d’indiscipline, permettant à Guillaume Gauthier et Olivier Caouette d’inscrire deux buts rapides en avantage numérique. Steven Mercier a riposté quelques instants plus tard, mais les Voltigeurs ont vogué vers leur premier triomphe sans problème.

Bloc-notes…

En l’absence de Louis-Philip Guindon, retenu au camp d’entraînement des Capitals de Washington, l’Amércain Joe Fleschler a obtenu son premier départ en carrière dans la LHJMQ… Les recrues Cameron Askew, Mitch Graham, Georgs Golovkovs, Sergei Boikov et Julien Carignan-Labbé ont également vécu leur baptême de feu dans le circuit Courteau… Toujours en attente d’un échange, l’attaquant de 20 ans Olivier Archambault a été contraint de regarder le match du haut des gradins…

plus de nouvelles
Employés d'un soir aux Voltigeurs
Il y a 6 jours
Concours journaliste junior
Il y a 7 jours
Journées de la persévérance scolaire 2020 | Concours Journalistes Juniors
Il y a 7 jours
Journées de la Persévérance Scolaire 2020 | Nicholas Girouard (DRU)
Il y a 7 jours
Une première saison couronnée de succès pour « Les Amis à Simy »
Il y a 7 jours
Semaine de la persévérance scolaire
Il y a 1 semaine