MENU

Un avant-goût des séries éliminatoires

Olympiques 5, Voltigeurs 6 (en fusillade)

C’est en deuxième moitié de saison qu’on sépare les hommes des enfants, dit-on. Les Olympiques et les Voltigeurs ont démontré qu’ils font définitivement partie du premier groupe, celui qui peut prétendre à de grandes choses le printemps venu, vendredi soir, devant une foule survoltée au Centre Marcel-Dionne.

De l’émotion, du jeu viril et spectaculaire, des buts en quantité et une finale dramatique… À l’issue d’un duel digne des séries éliminatoires qui a gardé les 2911 spectateurs sur le bout de leur siège jusqu’à la toute fin, les Drummondvillois ont arraché un gain de 6-5 à leurs rivaux de la division Telus Ouest.

En plein contrôle après avoir pris les devants 2-0, 4-2, puis 5-3 avec moins de cinq minutes à faire, les Voltigeurs semblaient se diriger vers la victoire, mais les Olympiques ont eu le mérite de ne jamais lancer la serviette. Alexandre Chenier-Allard a envoyé tout le monde en prolongation quand son tir, décoché dans un ultime élan de désespoir, a battu Louis-Philip Guindon. Il ne restait qu’une seconde à écouler au tableau indicateur…

Refusant lui aussi de se laisser abattre, Guindon s’est racheté en effectuant un arrêt in extremis en toute fin de prolongation. Puis, après avoir cédé devant Simon Tardif-Richard pour commencer la fusillade, le gardien des Voltigeurs a montré son caractère en stoppant les six tireurs suivants. Un but de Jérome Verrier a prolongé l’interminable séance, puis Frédérick Gaudreau a mis fin à ce suspense de plus de trois heures en déjouant Robert Steeves d’une feinte irrésistible.

«C’était un bon test, une vraie guerre de tranchées. Les gars ont répondu à l’appel en bataillant très fort. C’était un match dur physiquement, mais mentalement aussi. J’ai particulièrement aimé la façon dont Louis-Philip a rebondi après avoir donné ce but à la toute fin. Il a su retrouver sa concentration. Son travail en prolongation et en tirs de barrage nous a permis d’aller chercher ce point supplémentaire», a lancé le pilote des Voltigeurs, Martin Raymond.

Même son de cloche du côté de son vis-à-vis, Benoit Groulx. «D’ici la fin de la saison, toutes les équipes dans le haut du tableau ne se feront pas de cadeaux. Ce soir, on a vu deux organisations qui veulent gagner à tout prix. Ça a donné lieu à une vraie guerre de tranchées et à un excellent spectacle. Nos gars ont démontré beaucoup de caractère. Ils n’ont jamais lâché. Ça nous a permis d’aller chercher un point bien mérité.»

Signe de la tension bien palpable entre les deux équipes, le match a été ponctué de trois batailles. Ce sont toutefois les Olympiques qui ont terni le spectacle avec des gestes regrettables. Dès la première minute, Mikaël Beauregard a été chassé pour avoir assené une mise en échec à la tête de Sergei Boikov. Derek Sheppard a subi le même sort pour après avoir assommé Dexter Weber. C’est sans compter que Vincent Dunn a servi une mise en échec dangereuse à l’endroit de Joey Ratelle.

«C’était un match très physique, mais j’aurais aimé que nos joueurs contrôlent mieux leurs émotions», a concédé Benoit Groulx.

En temps réglementaire, Ryan Culkin (1-2), Alexandre Grand-Maison (1-1), Nikolas Brouillard (1-1), Matthew Boudens et Olivier Caouette ont touché la cible pour les Voltigeurs. Pour Culkin, il s’agissait d’un premier but dans son nouvel uniforme et d’une 100e passe en carrière dans la LHJMQ.

Alexandre Chenier-Allard (2-0), Taylor Burke (1-1), Simon Tardif-Richard et Jake Coughler ont riposté pour les Olympiques. Drummondville a eu le dessus 28-21 dans la colonne des lancers.

En remportant ce grand cru, les Voltigeurs (32-16-1-2) ont consolidé leur place au cinquième rang du classement général. Ils devancent maintenant les Olympiques (30-17-1-3) par trois points. Les deux clubs se retrouveront une sixième et dernière fois en saison régulière le 2 mars, à Drummondville.

plus de nouvelles
CONCOURS : Aux Voltigeurs entre chums!
Il y a 5 jours
Bureaux administratifs fermés pour les vacances estivales
il y a 2 semaines
L’équipe du personnel entraîneur des Voltigeurs complétée
il y a 3 semaines
Steve Ahern se joint aux Voltigeurs
Il y a 4 semaines
CONCOURS : Expérience VIP
Il y a 4 semaines
Repêchage 2019
Il y a 1 mois