MENU

Dévoilement des nommés pour l’Entraineur de l’année dans la LHJMQ

QMJHL
En regarder plus sur ZONE VIDÉOS>

La Ligue de hockey junior majeur du Québec a annoncé aujourd’hui le nom des trois entraineurs-chefs en lice pour le Trophée Ron-Lapointe. Ces entraineurs sont reconnus par le circuit pour leur dévouement et leur leadership, tout en considérant les performances de leur équipe respective sur la patinoire. Les finalistes 2019-2020 sont Serge Beausoleil (Océanic de Rimouski), Steve Hartley (Voltigeurs de Drummondville) ainsi que Stéphane Julien (Phœnix de Sherbrooke).  

La distinction a été renommée en l’honneur de Ron Lapointe, qui a été derrière le banc du Junior de Montréal, des Remparts de Québec ainsi que des Cataractes de Shawinigan avant de graduer dans la Ligue nationale de hockey. Alors qu’il était entraineur-chef des Nordiques de Québec, il a été forcé de démissionner au milieu de la saison 1988-89 en raison d’un cancer du rein. Il est décédé à l’âge de 42 ans après une bataille de trois ans contre le cancer. Parmi les anciens récipiendaires de cet honneur, on retrouve quelques entraineurs professionnels actuels, dont Joël Bouchard, Dominique Ducharme ainsi que Pascal Vincent.

Serge Beausoleil vient de conclure sa neuvième saison derrière le banc de l’Océanic de Rimouski. Les attentes étaient élevées au Bas-St-Laurent, puisque la jeune sensation Alexis Lafrenière jouait sa deuxième et potentielle dernière saison avec l’équipe. Évoluant dans la puissante Association de l’Est, la formation de Beausoleil a bataillé durement tout au long de la saison pour terminer au quatrième rang avec une fiche de 38-18-4-4.

La troupe de Steve Hartley a indéniablement défié tous les experts cette saison. Les Voltigeurs de Drummondville ont connu une excellente campagne avec un superbe dossier de 36-25-2-0. Avec le départ de nombreux éléments clés, plusieurs croyaient qu’ils allaient entrer dans un cycle de reconstruction. Toutefois, Hartley et son équipe ont surpris plusieurs experts de hockey en terminant la saison au troisième échelon de l’Association de l’Ouest.

Ce fut une saison de rêve pour le Phœnix de Sherbrooke et leur entraineur-chef Stéphane Julien. Derrière le banc de la formation sherbrookoise depuis sept ans, Julien et ses hommes sont demeurés en tête du Classement Top 10 de la LCH Kia tout au long de la saison. Le Phœnix a également décroché le Trophée Jean-Rougeau remis aux champions de la saison régulière. L’équipe a conclu le calendrier avec une fiche impressionnante de 51-8-3-1, établissant ainsi un nouveau record de franchise.

plus de nouvelles
Xavier Simoneau remporte le Prix d’Humanitaire de l’année de la LCH, présenté par Kia
Il y a 2 jours
Mise à jour - Saison 2020-2021
Il y a 3 jours
2:09
En route vers le repêchage... avec Alex Barré-Boulet
Il y a 4 jours
Équipe d'étoiles des recrues LHJMQ 2019-2020
il y a 2 semaines
Masques aux couleurs des Voltigeurs
il y a 2 semaines
La LHJMQ dévoile le gagnant du Joueur humanitaire de l'année Kia
il y a 3 semaines