MENU

TOP 50 de la LHJMQ : Les positions 20 à 11 

QMJHL
En regarder plus sur ZONE VIDÉOS>

 

Boucherville, QC – En cette année de 50eanniversaire, la Ligue de hockey junior majeur du Québec soulignera son demi-siècle de plusieurs façons. L’une d’entre elles fut d’établir le top-50 de l’histoire de la ligue en fonction uniquement de ce que les joueurs ont pu faire lors de leur passage dans le circuit.  Ils font partie d’un petit groupe sélect qui se démarque des 9511 joueurs qui ont joué dans la LHJMQ au fil des cinquante dernières années.

Dans ce quatrième segment, nous vous présentons aujourd’hui la liste des dix joueurs qui se sont taillés une place entre les échelons 20 à 11.  Six des dix joueurs de ce groupe font déjà partie des intronisés au Temple de la Renommée du hockey junior québécois et un septième le sera au début du mois d’avril prochain. On retrouve dans ce segment ceux qui ont été choisis comme les deux meilleurs défenseurs de tous les temps et six des 10 joueurs de ce groupe ont connu leurs heures de gloire dans les années 70.

_

#20-Robert Murray
Le défenseur Robert « Bob » Murray a connu une brillante carrière junior avec les Royals de Cornwall entre 1971 et 1974.  Murray s’est imposé particulièrement lors de la saison 1973-1974 avec une récolte de 23 buts et 76 passes pour 99 points en seulement 63 matchs, ce qui représentait alors un record du circuit. Originaire de Kingston en Ontario, Murray a gagné la Coupe Memorial avec les Royals dès sa première saison dans le circuit, saison au cours de laquelle il a été choisi la recrue par excellence de la LHJMQ.  Murray, qui est devenu un choix de troisième ronde des Blackhawks de Chicago en 1974, a par la suite connu une carrière de plus de 1000 matchs dans la ville des vents.  Il est aujourd’hui directeur général & entraîneur-chef des Ducks d’Anaheim et sera intronisé au Temple de la Renommée de la LHJMQ le mois prochain.

#19-Jonathan Drouin
En 19position, l’attaquant Jonathan Drouin a retenu l’attention du comité de sélection avec une carrière de trois saisons avec les Mooseheads de Halifax marquée par une conquête de la Coupe Memorial en 2013.  Drouin, qui a été sélectionné troisième au total par le Lightning de Tampa Bay, a disputé 128 matchs en saison régulière dans le circuit, récoltant 242 points.  C’est surtout en séries éliminatoires que le joueur originaire des Laurentides a laissé sa marque avec 102 points en 50 matchs, ce qui fait de lui un des deux seuls joueurs de l’histoire, avec Jacques Locas Jr., à avoir franchi le cap de la centaine dans les séries printanières.  Drouin est aussi un des huit joueurs de l’histoire de la LHJMQ à avoir gagné les trophées Michel-Brière et Guy-Lafleur la même année, respectivement remis au joueur par excellence en saison régulière et en séries.

#18-Nathan MacKinnon
Tout comme son coéquipier Jonathan Drouin, Nathan MacKinnon a aussi marqué la LHJMQ pendant deux ans entre 2011 et 2013.  Originaire de Halifax, MacKinnon a réussi le fait d’armes d’avoir été le premier choix au total dans la LHJMQ et aussi dans la LNH.  En mai 2013, il a été choisi joueur par excellence du Tournoi de la Coupe Memorial, récoltant 13 points en seulement 5 matchs avec les Moosehads de Halifax, qui ont mis la main sur le précieux trophée.  En deux saisons dans le circuit, MacKinnon, qui a fait le saut dans la LNH à l’âge de 18 ans, a récolté 153 points en 102 matchs. MacKinnon est un des 12 joueurs de l’histoire de la LHJMQ à s’être taillé une place au sein d’Équipe Canada junior à l’âge de 17 ans.

 #17-Daniel Brière
L’attaquant Daniel Brière a marqué l’histoire de la LHJMQ en étant un des attaquants les plus spectaculaires des années 90.  En trois saisons avec les Voltigeurs de Drummondville, le joueur natif de Gatineau a récolté 416 points en 198 matchs, ce qui le place au 36rang des meilleurs pointeurs de tous les temps du circuit et au deuxième rang de l’histoire des Voltigeurs.  Brière est un des trois seuls joueurs des 30 dernières années dans la LHJMQ à avoir connu trois saisons de suite d’au moins 50 buts.  En janvier 2007, les Voltigeurs ont retiré le chandail de Daniel Brière, lui qui a été intronisé au Temple de la Renommée de la LHJMQ en 2014.

#16-Raymond Bourque
Comme les 15 premiers joueurs sur la liste des 50 meilleurs de l’histoire sont tous des attaquants, on peut donc affirmer que Raymond Bourque a été retenu par le Comité de sélection comme étant le meilleur défenseur à avoir évolué dans le premier demi-siècle d’histoire de la LHJMQ.  Originaire de Montréal, Bourque a passé trois ans dans le circuit à la fin des années 70 dans l’uniforme des Draveurs de Trois-Rivières et des Éperviers de Sorel et de Verdun.  En 204 matchs en saison régulière, Bourque a récolté 220 points avant d’être choisi en première ronde par les Bruins de Boston en 1979. Bourque est d’ailleurs l’un des trois seuls défenseurs de la LHJMQ des 50 dernières années à s’être hissé dans le top-10 d’une séance de sélection de la Ligue nationale. Il est aussi le deuxième meilleur pointeur dans la LNH parmi les joueurs issus de la LHJMQ, derrière Mario Lemieux seulement.

#15-Réal Cloutier
Nous voici rendus au top-15 de tous les temps. En 15eposition, on retrouve l’attaquant Réal Cloutier qui a fait les beaux jours des Remparts de Québec au début des années 70.  Joueur invité au camp des Remparts en 1972, l’attaquant de Saint-Émile a inscrit 99 points à sa première saison et 216 à sa deuxième et dernière alors qu’il n’était âgé que de 17 ans.  Sa saison de 216 points en 73-74 est encore à ce jour la cinquième meilleure de toute l’histoire du circuit et la deuxième meilleure pour un joueur de 17 ans derrière Pat Lafontaine. Lors de la conquête de la Coupe du Président de 1974 par les Remparts, celui qu’on surnomme « Buddy » a inscrit 26 buts et 50 points en seulement 16 matchs. Le 4 février 2017, les Remparts ont retiré son chandail numéro 10 lors d’une cérémonie au Centre Vidéotron.

#14-Vincent Lecavalier
En 14position, Vincent Lecavalier a retenu l’attention du Comité de sélection.  L’ex grand numéro 4 de l’Océanic a joué deux saisons dans le Bas-Saint-Laurent connaissant des campagnes de 102 et 115 points à l’âge de 16 et de 17 ans.  Avant de devenir le tout premier choix de l’encan de la Ligue nationale en 1998, Lecavalier a eu le temps de gagner les titres de recrue de l’année en 1996-1997 et de meilleur espoir professionnel en 1997-1998.  Le joueur originaire de L’Île-Bizard, qui a disputé plus de 1200 matchs en saison régulière dans la Ligue nationale, a été intronisé au Temple de la Renommée de la LHJMQ l’an dernier et son numéro 4 est suspendu au plafond du Colisée Sun Life de Rimouski depuis septembre 2004.  Il est le seul autre joueur avec Sidney Crosby à avoir récolté au moins 100 points à l’âge de 16 ans au cours des 25 dernières années dans la LHJMQ.

#13-André Savard
En 13position, on retrouve l’ancienne gloire des Remparts de Québec André Savard, qui, entre autres fait d’armes, détient toujours le record pour le plus grand nombre de points dans un match avec 12, une marque qui tient depuis le 5 février 1971.  Savard a connu une brillante carrière de quatre saisons au cours de laquelle il a récolté 451 points en 206 matchs.  Sans une blessure qui lui a fait rater une demi-saison en 1971-1972, Savard, originaire du Témiscamingue, ferait sans doute partie du club des « 500 points en carrière ».  Savard, qui a gagné la Coupe Memorial en 1971, a été intronisé au Temple de la Renommée de la LHJMQ en 2005 et son chandail numéro 12 a été retiré par les Remparts en 2016.

#12-Jacques Locas Jr.
En 12position, le Comité du top-50 a sélectionné le meilleur pointeur de tous les temps de l’histoire de la LHJMQ en séries éliminatoires, Jacques Locas Jr. Au cours de sa carrière de cinq ans dans le circuit, Locas Jr. a récolté 711 points (saisons et séries éliminatoires confondues) plus que tout autre joueur à avoir patiné dans la LHJMQ au cours des 50 dernières années. Son total de 153 points en carrière en séries de fin de saison ne sera probablement jamais battu, tout comme ses 92 mentions d’aide dans les mêmes circonstances d’ailleurs.  Locas, qui a fait le saut dans le circuit à l’âge de 15 ans, s’est aligné successivement pour les Alouettes de Saint-Jérôme et les Remparts de Québec, avec lesquels il a gagné la Coupe Memorial en 1971.  Locas a été intronisé au Temple de la Renommée de la LHJMQ en 2002 et il est malheureusement décédé en août 2006.

#11-Jacques Richard  
Au 11rang, on retrouve le regretté attaquant Jacques Richard qui, en trois saisons dans la LHJMQ entre 1969 et 1972, a récolté un impressionnant total de 399 points en seulement 169 matchs.  Richard a fait partie de la conquête de la Coupe Memorial par les Remparts en 1971.  Originaire de Québec, Richard est devenu le premier joueur de l’histoire du circuit à aligner trois saisons consécutives de 50 buts et de 100 points.  Richard a aussi été brillant en séries éliminatoires avec un total de 97 points en carrière, le quatrième plus haut total de l’histoire de la LHJMQ.  Jacques Richard est décédé tragiquement à l’âge de 50 ans en octobre 2002.

_

POSITIONS 50 À 41 

#50-Maxime Talbot
#49-Marc Saumier
#48-Félix Potvin
#47-Nikolaj Ehlers
#46-Jacques Cossette
#45-Vitalii Abramov
#44-Alexander Radulov
#43-Danny Groulx
#42-Jacques Cloutier
#41-Simon Gamache

POSITIONS 40 À 31

#40-Zachary Fucale
#39-Tim Bernhardt
#38-Alexandre Daigle
#37-Robert Picard
#36-Robert Desjardins
#35-Pierre Lacroix
#34-Gilbert Delorme
#33-Claude Verret
#32-Claude Giroux
#31-Martin Lapointe

POSITIONS 30 À 21

#30-Patrice Brisebois
#29-Jean-François Sauvé
#28-Guy Rouleau
#27-Luc Robitaille
#26-Pierre Turgeon
#25-Roberto Luongo
#24-Thomas Chabot
#23-Stephan Lebeau
#22-Pierre Sévigny
#21-Normand Dupont

plus de nouvelles
Les Voltigeurs joignent la lutte au cancer !
Il y a 4 jours
5e édition du Cellier des Voltigeurs : Une réussite!
Il y a 5 jours
Thomas Pelletier nommé sur l'Équipe de la semaine LHJMQ | 2019-2020 | Semaine 3
Il y a 7 jours
73 joueurs de la LHJMQ au sein des alignements 2019-2020 de la LNH
il y a 2 semaines
Nos 18 | Aperçu de la saison des Voltigeurs
Il y a 4 semaines
Nos 18 | Top 5 Jeux 2018-2019 | Voltigeurs
Il y a 4 semaines